A A A
Justice

Neuvième partie
La Chambre, forte de son silence, finalement s’exprime…

14 mai 2013 | Didier Bert | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


La Chambre de la sécurité financière est sortie de son mutisme à la suite de la publication de notre dossier sur Michel Marcoux.

Avant la mise en ligne de ce dossier, Conseiller.ca avait effectué des demandes d’entrevue à la CSF, dans le but d’offrir à ses lecteurs une information la plus complète possible.

La première demande portait sur le cas Marcoux lui-même. La CSF l’avait alors déclinée, arguant qu’« elle ne commente aucune affaire qui concerne un dossier disciplinaire en cours devant son Comité de discipline ou un autre tribunal ».

Puis, Conseiller.ca avait demandé une deuxième entrevue à la CSF, pour étayer un débat plus général. Il s’agissait de connaître l’attitude que devrait adopter un conseiller devant un client qui demande l’ouverture de comptes sous un ou des pseudonymes, ou qui réclame l’utilisation de paradis fiscaux. La Chambre avait à nouveau fermé la porte, et renvoyé Conseiller.ca aux lois portant sur ces questions, sans entrer dans le détail.

À la suite de la publication de notre dossier sur Michel Marcoux, la CSF a toutefois décidé de réagir en envoyant une mise au point à notre journaliste le 13 mai. La Chambre y répète notamment « qu’elle n’a pas l’intention de commenter la décision du comité de discipline qui fait actuellement l’objet d’un appel à la Cour du Québec. »

Aussitôt après, elle indique cependant qu’elle « estime qu’il est dans l’intérêt du public et de ses membres, que l’information qui circule concernant son processus disciplinaire et cette affaire soit rapportée avec exactitude. » La CSF ajoute qu’« elle tient donc à rectifier certaines des informations véhiculées par monsieur Marcoux. »

Nouveau refus de répondre

Toujours dans le souci d’apporter une information complète et précise, Conseiller.ca a de nouveau contacté la CSF. Cette fois, nous souhaitions la questionner de façon plus approfondie sur certaines informations contenues dans son communiqué.

Nous avons reçu la réponse suivante : « la Chambre se limite aux commentaires que nous vous avons envoyés (dans la mise au point, ndlr) », nous a indiqué Bruno Leblanc, le coordonnateur-analyste aux relations publiques de la CSF.

C’est donc le texte intégral de la mise au point de la CSF que Conseiller.ca vous propose ci-dessous, sans que nous ayons pu questionner le moindre élément contenu dans ce document.

Pour télécharger le communiqué de presse de la CSF en format PDF, cliquez ici.



AFFAIRE MARCOUX
Conseiller.ca répond à toutes vos questions

  1. Affaire Marcoux : rappel des faits
  2. « Ils veulent m’épuiser financièrement »
  3. Que risque Michel Marcoux?
  4. Faut-il refuser les prête-noms?
  5. Pseudonymes et paradis fiscaux : la Chambre est muette
  6. Pourquoi l’AMF débarque-t-elle chez vous?
  7. Michel Marcoux a-t-il été jugé deux fois?
  8. Où sont passés les comptes de Dominion?
  9. La Chambre, forte de son silence, finalement s’exprime…
Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000