A A A

Affaire Norbourg : le MEDAC appuie l’AMF

25 mai 2006 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(25-05-2006)Le Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires(MEDAC)a décidé de donner son appui au recours intenté par l’Autorité des marchés financiers(AMF)dans l’affaire Norbourg.

Le regroupement d’actionnaires présidé par Yves Michaud recommande également aux responsables du recours collectif de « coopérer avec les procureurs de l’Autorité afin de développer une approche commune en fonction de l’intérêt prioritaire des investisseurs spoliés ».

Le MEDAC s’était joint au recours collectif initié par le cabinet Lauzon Bélanger en août dernier. Mais il s’en est retiré il y a quelques semaines, avant que la Cour supérieure ne juge M e Yves Lauzon inapte à mener le dossier en raison de conflits d’intérêt.

Le MEDAC désire que les investisseurs de Norbourg reçoivent sans tarder un premier versement compensatoire «à être immédiatement prélevé sur les actifs disponibles». Il craint en effet que la « prolifération des procédures judiciaires et autres mesures dilatoires » entravent une amorce de règlement dans ce qu’il qualifie du plus important scandale financier qu’a connu le Québec depuis des années. « Des centaines, voire des milliers de petits investisseurs se meurent d’inquiétude et de chagrin. Il s’agit là de drames humains qui ont préséance sur les affaires de cour et autres intérêts personnels impliqués dans ce noir dossier », a conclu M. Michaud.

Pour sa part, l’AMF s’estime la partie qui « contrôle le mieux le dossier et qui possède le plus d’informations ». Par le recours qu’elle a intenté, elle dit mettre au service des investisseurs ses ressources, son expertise, ainsi que les preuves recueillies lors de l’enquête. Cela la placerait « aux premières lignes pour aller défendre les dossiers des investisseurs devant les tribunaux ». De plus, contrairement au recours collectif où l’avocat perçoit ses honoraires en prenant un pourcentage de 20 à 30 % sur la somme obtenue, « l’entièreté des sommes recouvrées sera versée aux investisseurs ».

Loading comments, please wait.