A A A

Affaire Norbourg : Vincent Lacroix mord la poussière

15 mars 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(15-03-2007)Vincent Lacroix ne pourra pas bénéficier de l’aide juridique pour se défendre en cour. Mercredi dernier, au palais de justice de Montréal, le juge Claude Leblond a balayé du revers de la main les arguments de l’ex-président de Norbourg.

Vincent Lacroix alléguait que son dossier était trop complexe(plus de 50 chefs d’accusation)pour qu’il assume lui-même sa défense. Il prétendait aussi qu’il était dans l’indigence et incapable, financièrement parlant, de retenir les services d’un avocat.

Peu impressionné, le juge Leblond a précisé que Vincent Lacroix a eu accès à des liquidités quand il a transféré 2 millions de dollars aux Bahamas, avant les perquisitions effectuées chez Norbourg. Il a également noté que les dépenses familiales étaient supérieures au salaire gagné par la conjointe de Lacroix, ce qui laisse croire que le couple a accès à d’autres fonds. L’accusé soutenait qu’il s’agissait de la seule source de revenus de la famille.

Le juge Leblond a aussi mentionné que Lacroix était très bien organisé et qu’il connaissait suffisamment le dossier pour assurer sa propre défense.

Le procès de Vincent Lacroix doit débuter le 7 mai prochain.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000