A A A

Affaire Portus : fricotage à la haute direction

19 mai 2005 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(19-05-05)Selon le Globe and Mail et le National Post, la haute direction de Gestion dePlacements Alternatifs Portus aurait empoché illégalement 3 millionsde dollars à la suite d’un transfert de fonds douteux dans un paradisfiscal situé dans les Antilles.

Ce transfert aurait eu lieu pendant que le séquestre, la firme KPMG,examinait les livres de Portus en mars dernier.

Le cofondateur de Portus, Boaz Manor, qui s’est réfugiéen Israël lorsque KPMG a institué son enquête, aurait àlui seul tenté de mettre la main sur 2 de ces 3 millions de dollars.Les avocats de M. Manor rejettent toute responsabilité de leur clientdans cette affaire.

KPMG constate que les 3 millions de dollars en question ont étévirés dans des comptes établis au nom personnel des hauts dirigeantsde Portus. Ces manoeuvres lui compliquent tellement la tâche que la firmea demandé l’assistance de la GRC afin de faire la lumièredans cette histoire. Jusqu’ici, KPMG n’a pu retracer que 910 000$.

Portus est un fonds de couverture de Toronto qui compte 26 000 clients au payset environ 750 millions de dollars en actifs. La Commission des valeurs mobilièresde l’Ontario qui soupçonne l’entreprise de s’êtrelivrée à des transactions frauduleuses, l’a mise sous enquêteen février dernier.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000