A A A

Affaire Triglobal : Mario Angelopoulos dans la mire de l’AMF

8 février 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

L’Autorité des marchés financiers (AMF) a obtenu une interdiction d’opération sur valeurs et d’exercice d’activité de conseiller en valeurs à l’endroit de Mario Angelopoulos. Cet individu est rattaché au cabinet Gestion de capital Triglobal qui, rappelons-le, est soupçonné d’avoir détourné l’argent de nombreux investisseurs.

Selon l’AMF, Mario Angelopoulos aurait proposé des prêts à terme sans que ceux-ci soient visés par un prospectus en bonne et due forme. Il les aurait offerts en affirmant qu’ils étaient sûrs et remboursables en tout temps moyennant une pénalité.

Or, un des investisseurs attirés par Mario Angelopoulos n’aurait récupéré que 30 000 $ de son placement initial, et ce, malgré un grand nombre de démarches. Mario Angelopoulos aurait déclaré à cet investisseur que le délai pour lui remettre son investissement était dû, entre autres, aux nombreuses demandes de remboursement des investisseurs. Si cette situation perdurait, lui a-t-il signifié, «the fund could crash».

De toute évidence, «il apparaît que la probité et les compétences de Mario Angelopoulos peuvent être sérieusement mises en cause», allègue l’AMF, qui tient à sortir Mario Angelopoulos du marché

Triglobal est déjà l’objet de plusieurs ordonnances de blocages et d’interdictions d’opération. Des administrateurs provisoires ont été désignés afin de veiller à la gestion des sociétés qui lui sont liées.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000