A A A

AGF fait face à de nombreux défis

31 janvier 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

L’action de la Société de gestion AGF a reculé de 3 % mercredi à la Bourse de Toronto. Les investisseurs ont ignoré les résultats financiers records de 2007, incluant une hausse de 25 % du dividende trimestriel, pour retenir les commentaires de Blake Goldring, pdg d’AGF.


En effet, celui-ci a indiqué que la volatilité du marché en janvier 2008 a créé un « environnement difficile » pour les ventes de fonds à long terme. En outre, deux institutions de détail ont racheté pour 101,8 millions de dollars de parts de fonds AGF en raison du rééquilibrage de billets à capital protégé et de l’internalisation d’un portefeuille par un tiers. Au 25 janvier 2008, les rachats de fonds à long terme, exclusion faite du montant ci-dessus, se sont élevés à 137,2 millions de dollars.

«La conjoncture actuelle présente de nombreux défis à l’ensemble de l’industrie. Nos activités sont fortement corrélées à l’humeur du marché. Nous évoluons dans une industrie cyclique, et avons déjà fort bien relevé des défis semblables au cours de notre demi-siècle d’existence», a souligné Blake Goldring.

Les investisseurs y voient un contraste avec les activités de 2007. AGF a enregistré des ventes nettes de 2,4 milliards de dollars, se classant ainsi au premier rang des sociétés canadiennes non bancaires de fonds communs au chapitre des ventes nettes.

L’actif sous gestion a augmenté de 25,7 % pour atteindre 53,7 milliards de dollars. Au cours de cette même période, l’actif des clients institutionnels et particuliers fortunés a crû de 48,9 % et celui des fonds communs, de 11,9 %. À elle seule, l’acquisition de Highstreet Partners Limited, conclue le 1er décembre 2006, a rehaussé l’actif géré de 4,8 milliards de dollars.

Pour ce qui est de la performance financière en 2007, AGF affiche des revenus de 780,3 millions de dollars, en hausse de 28,5 % sur l’année précédente. Le bénéfice net tiré des activités poursuivies se chiffre à 178,7 millions de dollars. C’est 72 % de mieux qu’en 2006.

Par conséquent, le numéro neuf des fonds communs au pays a décidé d’augmenter de 0,20 $ à 0,25 $ par action (+ 25 %) son dividende trimestriel. La hausse entrera en vigueur au mois de mars 2008.

Loading comments, please wait.