A A A
Épargne

AGF ferme son fonds Catégorie Japon

1er décembre 2011 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Dans un effort de rationalisation, la firme AGF ferme son fonds Catégorie Japon et fusionne le fonds AGF Canadien valeur avec le fonds AGF Titres canadiens.

Lancé en 1970, le fonds AGF Catégorie Japon sera aboli en février prochain. Déjà, les parts ne sont plus disponibles à l’achat. « Nous avons pris la décision de résilier ce fonds en raison de la taille relativement petite de l’actif sous gestion et du petit nombre de porteurs de titres », explique AGF.

Malgré ses 41 années d’existence, le fonds AGF Catégorie Japon ne compte que 61 millions de dollars d’actif. Ses rendements à long terme sont parfaitement décevants : -4,8 % sur 1 an, -11,7 % sur 5 ans et -5,4 % sur 10 ans. La dernière distribution remonte à septembre 1994.

Les porteurs de parts ont l’option d’échanger leurs titres contre ceux d’autres catégories du Groupe mondial Avantage fiscal AGF sans répercussions immédiates sur le plan fiscal. Ils auront également la possibilité de racheter leurs parts.

À la date de clôture, la portion restante de l’actif des comptes non enregistrés sera vendue en totalité, alors que celle des comptes enregistrés sera transférée au fonds AGF Marché monétaire canadien. Ces porteurs de titres ne seront assujettis ni à des frais de rachat, ni à des frais d’acquisition reportés.

Quant au fonds AGF Canadien valeur, la firme prévoit le fusionner avec le fonds AGF Titres canadiens en 2012.

Ici aussi, la faiblesse de l’actif sous gestion (94 millions de dollars), le petit nombre d’actionnaires et sa participation limitée aux marchés financiers ont incité AGF à fermer ce fonds. D’ici la réalisation de la fusion, le fonds continuera d’être géré selon les termes du mandat et des objectifs décrits dans le prospectus.

Au début de 2012, AGF enverra plus d’informations aux actionnaires, y compris des précisions au sujet de l’exercice des droits de vote des porteurs de parts.

Loading comments, please wait.