A A A
Affaires

AGF punie en Bourse

30 janvier 2014 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


L’action de la société de fonds communs AGF a fondu de plus de 6 % mercredi à Toronto. Les investisseurs n’ont pas digéré les résultats d’AGF au 4e trimestre de même que la performance annuelle de l’entreprise, faisant état d’une baisse généralisée de la rentabilité.

Pour l’ensemble de 2013, AGF a enregistré un revenu net de 22,4 millions de dollars, en baisse de 19 % par rapport à 2012. La firme indique qu’une « somme non récurrente » de 25 millions de dollars due à l’impôt a affecté ses résultats, mais cet argument n’a pas impressionné les investisseurs.

En effet, au cours de l’exercice 2013, l’actif géré d’AGF a reculé de près de 5 milliards de dollars (à 34,4 milliards). Ce fléchissement s’explique en bonne partie par des rachats nets au sein de comptes de la clientèle institutionnelle. L’ennui pour AGF, c’est que ce recul est survenu pendant que les Bourses ont connu une année remarquable.

Ceci entraînant cela, les recettes consolidées des activités poursuivies se sont établies à 484,5 millions de dollars, soit 5 % de moins qu’en 2012.

En ce qui concerne le 4e trimestre, AGF a dégagé un bénéfice net de 7,1 millions de dollars, comparativement à 13 millions pour la même période en 2012. Le bénéfice par action s’est établi à 0,08 $, alors que les analystes anticipaient 0,12 $.

Malgré ces données décevantes, le PDG d’AGF demeure optimiste. « Nous continuons de mettre l’accent sur nos priorités stratégiques et nous sommes encouragés par les résultats obtenus jusqu’à maintenant. Grâce au lancement réussi de notre gamme de fonds OPCVM en Europe et à l’inauguration d’un bureau de représentation à Londres, nous sommes en bonne position pour tirer avantage des conditions économiques en voie d’amélioration sur le continent et de la demande pour des mandats de gestion de placements d’envergure mondiale », a déclaré Blake Goldring, grand patron d’AGF.

Le titre d’AGF a terminé la journée à 11,63 $, en baisse de 0,78 $.

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques