A A A

AMF et Norbourg : d’autres dates confondantes

7 juillet 2009 | Yves Bonneau | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

En août 2005, l’Autorité des marchés financiers (AMF) n’avait rien trouvé d’autre qu’une vieille affaire de défaut de capital chez Gestion de Patrimoine Tandem (le réseau de distribution de Norbourg), quelques jours à peine avant la fameuse perquisition menée par la GRC qui allait sonner la fin des activités frauduleuses de Vincent Lacroix. C’est ce que nous apprend un examen minutieux des différentes décisions émises par le Bureau de décision et de révision en valeurs mobilières (BDRVM) et par l’AMF.Encore des dates confondantes pour l’AMF
Toujours dans la même décision de l’AMF signée par Jean St-Gelais le 25 août 2005 à l’endroit de Tandem. On apprend également que l’AMF avait convoqué Vincent Lacroix et son procureur, Me William J. Atkinson, à se présenter aux bureaux de l’AMF le 24 août 2005 (cliquer ici). Encore une fois, cela démontre que l’AMF était mystifiée par Lacroix, contrairement à la GRC, sinon elle n’aurait pas convoqué Lacroix la veille de la perquisition qui a signifié l’arrêt des activités et le gel de actifs de Norbourg. Il n’y a pas eu de rencontre le 24. En lieu et place, Me Atkinson choisit plutôt de faire parvenir ses observations écrites le 21 juillet 2005 à l’AMF.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000