A A A
Techno

10 applis incontournables pour vos clients

9 juin 2016 | Pierre-Luc Trudel | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Sante-applications-mobiles_425Une pléiade d’applications mobiles sont à la disposition de vos clients pour les aider à gérer leurs finances. Mais comment choisir? Conseiller en a sélectionné 10.

MINT

Développée par Intuit, éditeur de logiciels de comptabilité professionnels comme Quicken, Mint est la plus connue des applications de gestion financière personnelle. Elle permet essentiellement de consulter ses comptes bancaires ainsi que le solde de sa carte de crédit. En classifiant leurs dépenses par catégories, vos clients seront en mesure d’obtenir un portrait complet de leurs actifs et de leurs dettes, ainsi que d’élaborer un budget équilibré.

Prix : gratuit

Plateforme : iOS et Android

Langue : anglais seulement

PENNIES

De nombreux médias, dont Time et Wired, sont tombés sous le charme de cette application qui mise sur la simplicité. Avec Pennies, pas de graphiques complexes ou de colonnes de chiffres interminables. Une interface épurée indique plutôt chaque jour à l’utilisateur le montant maximum qu’il peut dépenser pour respecter le budget mensuel qu’il a préalablement établi. Ce montant est actualisé à la hausse ou à la baisse au fil des jours selon le comportement financier de votre client, alors qu’un code de couleur lui permettra de savoir en un coup d’œil s’il est sur la bonne voie.

Prix : 6,99 $

Plateforme : iOS

Langue : français et anglais

SPENDEE

Semblable à Mint, Spendee est une application de gestion budgétaire qui analyse les revenus et les dépenses de l’utilisateur et donne des conseils pour maximiser la gestion de ses avoirs. De nombreux tableaux et graphiques permettront à vos clients d’avoir un aperçu visuel complet de l’évolution de leur situation financière dans le temps.

Prix : gratuit

Plateforme : iOS et Android

Langue : français et anglais

MAJOR FINANCE

Le conseiller en sécurité financière Fabien Major a lancé en 2012 sa propre application pour téléphones intelligents. Celle-ci permet notamment aux utilisateurs d’évaluer leur besoin d’assurance vie, leur capacité d’emprunt hypothécaire et leur profil d’investisseur grâce à plusieurs calculateurs. Dans le processus de développement, Fabien Major a pris soin d’adopter un « langage près du public » en évitant le jargon financier.

« Il faut sortir du carcan sérieux et austère de la finance. Les applications mobiles sont une excellente façon d’y arriver grâce à leur côté amusant et ludique », soutient-il.

La fonction Rêves de son application s’inscrit dans cette philosophie. Celle-ci permet aux utilisateurs de déterminer le taux d’épargne et le nombre d’années nécessaires pour réaliser un rêve, comme l’achat d’un chalet, le démarrage d’une entreprise, un voyage ou même l’adoption d’un enfant.

Prix : gratuit

Plateforme : iOS

Langue : français et anglais

DOLLARBIRD

Comme bien d’autres applications, Dollarbird permet de faire le suivi des dépenses et d’élaborer un budget. Sa particularité réside toutefois dans son interface qui prend la forme d’un calendrier. Vos clients distraits pourront ainsi programmer des rappels pour le paiement de leurs factures, comme s’ils ajoutaient un rendez-vous à leur calendrier.

Prix : gratuit

Plateforme : iOS et Android

Langue : anglais seulement

UGO

UGO est un portefeuille virtuel qui permet aux utilisateurs de scanner, de stocker et de classer facilement des reçus sur leur appareil mobile, facilitant ainsi le suivi de leurs dépenses. Lorsqu’un reçu est pris en photo, l’application classifie automatiquement la dépense dans la bonne catégorie grâce à des informations telles que la date, l’heure, le montant et le nom du détaillant. Les utilisateurs d’UGO ont également la possibilité d’effectuer des transferts de fonds entre eux et de rassembler toutes leurs cartes de fidélité en un seul endroit.

Prix : gratuit

Plateforme : iOS et Android

Langue : français et anglais

CANADIAN MORTGAGE

Vos clients qui rêvent de devenir propriétaires pourraient apprécier cette application qui leur permettra d’estimer les coûts mensuels reliés à l’achat d’une propriété, tels que les paiements hypothécaires et les droits de mutation immobilière. L’application inclut également dans le calcul les potentiels revenus locatifs, les taux d’intérêt, la fréquence du paiement et la durée du prêt.

Prix : gratuit

Plateforme : iOS et Android

Langue : français et anglais

BLOOMBERG

Vos clients qui aiment suivre de près leurs placements peuvent installer l’application Bloomberg sur leur téléphone. Avec son interface sombre rappelant les terminaux utilisés par les gestionnaires de portefeuille, elle permet aux investisseurs d’avoir à l’œil l’évolution des principaux titres et indices boursiers, de même que les taux obligataires, les cours des produits de base et l’actualité financière la plus récente. Les utilisateurs peuvent également créer leurs propres listes personnalisées de façon à suivre la performance de leur portefeuille.

Prix : gratuit

Plateforme : iOS et Android

Langue : anglais seulement

CHARTIQ PRACTICE TRADING SIMULATOR

Certains de vos clients aimeraient bien tester leurs compétences en gestion de portefeuille sans pour autant mettre en jeu de l’argent réel? Recommandez-leur l’application ChartIQ. Ce simulateur de marchés leur permettra d’échanger des titres dans différents environnements boursiers, comme des krachs, et de constater l’effet de leurs décisions sur leur portefeuille. L’outil idéal pour mieux comprendre le fonctionnement des marchés.

Prix : gratuit

Plateforme : iOS (iPad seulement)

Langue : français et anglais

CAISSE SQUARE

L’application Caisse Square, destinée aux travailleurs autonomes ou aux propriétaires de petites entreprises, permet d’accepter des paiements par carte de crédit n’importe où. Il suffit pour ce faire de télécharger l’application et de commander un petit lecteur de carte gratuitement. Les entrepreneurs peuvent également suivre leurs ventes et leurs stocks en temps réel grâce au tableau de bord intégré à l’application. Des frais de 2,65 % s’appliquent sur chaque transaction.

Prix : gratuit (frais de transaction)

Plateforme : iOS et Android

Langue : français et anglais

Des outils qui ne remplacent pas les conseils professionnels

Les Québécois sont de plus en plus enclins à utiliser leurs appareils mobiles pour gérer leurs finances. Selon la dernière édition du sondage NETendances du CEFRIO, publiée en 2015, 36,2 % d’entre eux consultent leur compte bancaire en ligne à l’aide d’un téléphone intelligent ou d’une tablette, tandis que 31,5 % les utilisent pour effectuer des opérations financières. Chez les adultes de 18 à 34 ans, ces proportions grimpent à respectivement 59 % et 48 %.

Pour plusieurs conseillers, une telle tendance représente une occasion en or de conscientiser leur clientèle à l’importance d’une saine gestion de leurs finances personnelles.

« La durée moyenne des visites sur les sites web est très courte, car les gens sont distraits par de nombreuses sources, explique Fabien Major, associé principal et fondateur de Major Gestion Privée. L’avantage des applications mobiles, c’est qu’elles créent un environnement cloisonné et captent totalement l’attention des utilisateurs. »

Cela dit, elles sont à ses yeux avant tout une façon pour les utilisateurs d’amorcer une réflexion sur leur situation financière. Qui sait, une telle démarche pourrait éventuellement les pousser à consulter un professionnel en services financiers ? « Ces outils sont très utiles, mais ils ont aussi leurs limites. Ils ne remplacent pas des conseils professionnels », estime le conseiller.

LES FINANCES SOUDAIN MOINS AUSTÈRES

Selon François Laporte, conseiller en sécurité financière et représentant en épargne collective chez Investia Services Financiers, l’un des principaux atouts de ces applications est leur capacité à inculquer des notions de littératie financière aux clients. « Grâce à elles, ils peuvent acquérir des connaissances de base et se familiariser avec certains termes. Ça devient alors beaucoup plus facile et agréable pour les conseillers de travailler avec eux », remarque-t-il.

Malgré le nombre impressionnant d’outils de gestion financière lancés tous les jours sur les boutiques d’applications, François Laporte note néanmoins le peu d’outils de gestion intégrés qui permettent aux clients et aux conseillers de collaborer en partageant des données.

Dans sa pratique, il utilise pour sa part Kronos Finance, disponible à la fois pour les ordinateurs et les appareils mobiles, qui permet aux professionnels en services financiers d’avoir accès aux données que leurs clients auront eux-mêmes saisies. Résultat : gain de temps pour tout le monde!

« Comme les clients ont eux aussi accès à différents outils et calculateurs, ils deviennent complices et très motivés. Tout à coup, la gestion de leurs finances personnelles leur semble beaucoup moins austère et fastidieuse », affirme François Laporte.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques