A A A

Assurance : ça roule dans la région de Québec

29 septembre 2009 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

En 2008 les compagnies d’assurances générales et de personnes de la Capitale-Nationale ont perçu 14,7 milliards de dollars en primes et cotisations, rapporte le Centre de développement en assurances et services financiers (CDASF). C’est 36 % de plus qu’il y a trois ans, 2005 étant considéré comme une année de référence par le CDASF.

Cette progression s’explique de plusieurs façons, mais le CDASF souligne que les partenariats entre les assureurs et les établissements d’enseignement de la région Québec-Chaudière-Appalaches contribuent à dynamiser ce secteur. À l’Université Laval, par exemple, les étudiants en administration peuvent choisir un profil coopératif où des stages en entreprise alternent avec des sessions d’études. Des compagnies travaillent avec les cégeps de la région à la mise sur pied d’un programme spécialisé supplémentaire en assurance pour combler des besoins particuliers. Le département de finance de l’Université Laval offre une concentration en gestion des risques et assurance entièrement révisée qui mène à l’obtention du titre professionnel Canadian Risk Management (CRM), ainsi qu’un nouveau certificat qui permettra une équivalence de crédits pour les cours professionnels qui auront fait l’objet d’une analyse à cet effet, comme par exemple certains cours LOMA.

Hausse de l’emploi
Avec quelque 9 100 employés dans leurs sièges sociaux en décembre 2008, les compagnies d’assurances de la région de la Capitale-Nationale ont augmenté leur effectif de 9,5 % sur 3 ans (et de 63 % depuis 2000). Elles ont créé environ 625 nouveaux emplois en 2008. En 2009, elles prévoient en créer un peu moins, mais tout de même plusieurs centaines; l’augmentation réelle sera connue en fin d’année.

Ces employés constituent 60 % de l’effectif des 11 entreprises, qui comptent au total près de 15 000 employés au Québec et dans le reste du Canada, où elles connaissent une croissance soutenue de leurs parts de marché.

« Les assureurs de la région poursuivent leur croissance, continuent à créer des emplois et gagnent des parts de marché, y compris hors du Québec. Ensemble, ils constituent une des industries les plus dynamiques de la région Québec-Chaudière-Appalaches », a déclaré Yvon Charest, grand patron de l’Industrielle Alliance et président du CDASF.

Au top 10 canadien
L’organisme précise que les assureurs de la région de la Capitale-Nationale ont réalisé 36 % de leurs affaires dans le reste du Canada, contre 30 % en 2005. Quatre des cinq assureurs de personnes de la région (Desjardins Sécurité financière, Industrielle Alliance, La Capitale et l’Union Canadienne) figurent parmi les 10 plus importantes compagnies au Canada. Les compagnies d’assurance de personnes de la région occupent 44,5 % du marché au Québec, et les compagnies d’assurances générales, 29,9 %.

Les 11 assureurs de la Capitale-Nationale injectent dans l’économie locale quelque 550 millions de dollars en salaires et avantages sociaux. Elles possèdent, dans la région Québec-Chaudière-Appalaches, un parc immobilier estimé à 585 millions de dollars. En 2008, elles ont acheté dans la région des biens et services pour une valeur de 213 millions de dollars. Elles ont versé 553 millions de dollars en taxes et impôts, dont 38,7 millions au palier municipal.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000