A A A
Assurance

Des fraudeurs à l’assurance débusqués grâce à Facebook

17 février 2017 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

facebook_like_bouton_jaime_425Victime d’un soi-disant accident de voiture, le culturiste britannique Patrick Allen réclamait 25 000 livres (41 000 $) à sa compagnie d’assurance, Direct Line. Une photo repérée sur Facebook démontre pourtant que les deux hommes impliqués dans le crash se connaissent très bien…

Tellement bien que M. Allen figurait parmi les invités au mariage de Richard King, celui qui est censé avoir foncé dans sa voiture et qu’il prétend ne pas connaître. Ils doivent même être très proches puisqu’ils portent un kilt aux mêmes couleurs, rapporte le Daily Mail.

Les deux hommes fréquentent également la même salle d’entraînement, ont montré les recherches sur le média social. Depuis, la cour a même obtenu la preuve que les deux hommes détiennent leurs numéros respectifs dans leur liste de contacts téléphoniques.

UN ACCIDENT ENTIÈREMENT FICTIF?

La police évalue maintenant la possibilité que l’accident n’ait même pas eu lieu. Celui-ci est censé s’être déroulé quatre mois avant le mariage.

M. King a raconté avoir percuté la voiture de M. Allen à une intersection par manque de visibilité dû au brouillard. Mais les inspecteurs ont eu des doutes après avoir examiné la voiture accidentée. C’est alors que la photo du mariage a été trouvée. Dès lors, Direct Line a refusé de payer et le cas a été porté devant les juges.

La compagnie d’assurance souhaite faire de ce cas un modèle pour tous ceux qui seraient tentés de frauder.

De son côté, M. Allen jure ne pas connaître M. King et affirme être allé à ce mariage pare que sa conjointe y était invitée. Quant à M. King, il a préféré ne pas commenter.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000