A A A

Assurances : de bonne notes pour les agents généraux

14 juin 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Une étude publiée par Groupe conseiller indique que les conseillers qui font affaire avec des agents généraux demeurent dans l’ensemble satisfaits de leur relation avec eux.

Les conseillers ont indiqué que ce sont les agents généraux qui fournissent la formation la plus sûre en matière de conformité(44 % des participants), de soutien à la vente(41 %)et de procédures de gestion(39 %). Ils apprécient aussi le fait que plusieurs d’entre eux proposent, outre de l’assurance vie et de soins de santé, des solutions en matière de placement.

Même si 82 % des conseillers se sont dits satisfaits, ils n’en revendiquent pas moins des améliorations. Quelque 61 % d’entre eux s’attendent à ce que les agents généraux offrent des services à valeur ajoutée. Ils réclament notamment plus de soutien en matière d’impôt et de planification successorale. Cette exigence risque de rester lettre morte, dit l’étude, car les coûts pour implanter un tel support à l’interne sont hors de la portée des agents.

Le document confirme ce que l’industrie perçoit depuis plusieurs mois : les affaires en assurance vie et de soins de santé déclinent au profit des activités liées au placement. Les ventes de nouvelles polices stagnent. L’an dernier, les conseillers ont conclu en moyenne 26 nouveaux contrats chacun, en baisse de 13 % sur l’exercice précédent.

En 2006, les conseillers qui ont fait affaire avec des agents généraux pour leurs produits d’assurance ont gagné en moyenne 55 600 $. Forte diminution par rapport à 2005, où les revenus ont été de 72 000 $. De manière générale, la vente de fonds communs a représenté 43 % du chiffre d’affaires des conseillers. Les assurances ont compté pour 29 %.

Loading comments, please wait.