A A A
Argent

Atteindre l’indépendance financière : 20 conseils pour vos clients

1er juin 2010 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Vingt_20_425Vos clients souhaitent acquérir l’indépendance financière. Vos conseils contribuent bien sûr à l’atteinte de cet objectif. Dans la rubrique Investment Ideas du Globe and Mail, le journaliste financier John Heinz propose également à vos clients quelques étapes à suivre pour leur faciliter la tâche.

Bien que certains de ces conseils puissent ne pas convenir à tous ou encore sembler rudimentaires, certains feront une réelle différence :

1. Intéressez-vous le plus possible au domaine de l’investissement. Personne (à part vos héritiers peut-être) ne souhaite plus que vous protéger et faire fructifier ses avoirs.

2. Comme dans la publicité d’ING : « Épargnez ! ». Sans économies, vous n’avez rien à investir…

3. Ceux et celles qui ont de la difficulté à épargner devraient observer minutieusement pendant quelques mois leurs entrées (revenus) et sorties d’argent (dépenses). C’est le seul moyen de comprendre où elle va et comment mieux économiser.

4. Gardez un pourcentage de vos épargnes, qui correspond grosso modo à votre âge, investi dans des obligations à faible risque ou des dépôts à terme. C’est ce qu’on appelle le montant qui nous permet de dormir la nuit…

5. Échelonnez vos maturités obligataires ou de dépôt à terme dans le temps (échéances réparties sur plusieurs années).

6. Investissez une portion de votre épargne dans des fonds communs avec de faibles frais ou des fonds négociés en Bourse.

7. Quand vous achetez des actions individuelles, privilégiez celles qui paient des dividendes ou dont le dividende est en croissance.

8. Réinvestissez les dividendes (régimes ou programmes de réinvestissement de dividendes) et paiements d’intérêt pour profiter de l’effet de composition. Soyez un marathonien plutôt qu’un sprinter. Investir avec un horizon à long terme, permet aussi de récolter les fruits de la composition.

9. Évitez les rumeurs et les conseils de votre entourage sur un titre, par exemple.

10. Évitez l’engrenage de l’endettement. Trouvez des moyens de réduire vos dettes. Remboursez votre hypothèque le plus rapidement possible, par exemple.

11. Tirez le maximum des régimes enregistrés comme le REER, le REEE, le CELI, etc.

12. Investissez dans les banques canadiennes. Pour les mêmes raisons que leurs clients les détestent (trop grosses, pas assez de concurrence), les investisseurs les aiment…

13. Investissez dans les entreprises et les secteurs ennuyants (services publics notamment)

14. Lisez Dans la jungle du placement de Stephen Jarislowsky.

15. Gardez vos frais de transaction le plus bas possible; transigez le moins possible pour les réduire.

16. Résistez au besoin de vérifier plusieurs fois par jour la performance de votre portefeuille. Cela encourage les transactions inutiles.

17. Consolidez vos actifs avec un seul conseiller. Cela vous donnera une vision plus globale et une meilleure compréhension du rendement de votre portefeuille.

18. Évitez d’acheter des fonds négociés en Bourse avec effet de levier. Leurs rendements sont trop imprévisibles.

19. Évitez les notes dont le capital est garanti. Les frais sont trop élevés.

20. N’investissez jamais dans un produit que vous ne comprenez pas. Enfin, évitez les offres qui semblent trop belles pour être vraies, car elles le sont sûrement.

Loading comments, please wait.