A A A
Justice

Attention à JM Finance Group

12 mai 2010 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

AMF_100Vos clients ont-ils été sollicités par la société JM Finance Group ? Si oui, dites-leur de se méfier au plus haut point.

En effet, cette entreprise communique avec des investisseurs afin de leur offrir de racheter leurs actions, qui ne valent parfois plus rien, à un prix nettement plus élevé que leur valeur réelle.

Le hic, c’est que JM Finance Group exigerait le dépôt de frais prétendument «remboursables» par le biais d’un transfert de fonds électronique. Or, dans plusieurs combines de ce genre, les investisseurs ont perdu leurs dépôts et n’ont jamais reçu l’argent promis, indique l’Autorité des marchés financiers (AMF), la source de cette mise en garde.

Sur son site Internet, JM Finance Group affirme être basée à Montréal, mais, après vérification, ce n’est pas le cas. Elle fait également référence à un numéro de téléphone employé par une autre société qui a fait l’objet d’une mise en garde de l’AMF en février 2009, soit Andrew Clayton Advisors. « L’approche de JM Finance Group est similaire au stratagème qui était employé par la société Andrew Clayton Advisors », précise l’AMF.

Il convient de noter que ni JM Finance Group ni les personnes qui lui seraient liées (David Ryan, Melissa Richards et George Taggart) ne sont inscrites sous quelque titre que ce soit à l’AMF.

Si vos clients ont été approchés par JM Finance Group, ils devraient le déclarer à l’AMF en communiquant au Centre d’information de l’Autorité au 514 395-0337 ou au 1 877 525-0337.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000