A A A
Achats/ventes au detail

Attention à la cyberfraude financière

3 mars 2011 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les fraudes financières par Internet sont en hausse partout sur la planète. Pour les escrocs, les outils en ligne constituent une façon simple, anonyme et rentable de cibler des millions de victimes potentielles qui sont à la recherche d’occasions d’investissement sur Internet.

En effet, un sondage récent de la Banque de Montréal indique que plus du tiers (34 %) des Canadiens utilisent ou comptent utiliser Internet pour effectuer ou gérer leurs placements. Soixante pour cent de ces investisseurs déclarent que les médias sont leur principale source d’information, et la moitié font des recherches générales sur Internet.

Pour faire échec aux cyberfraudeurs, les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) doivent employer les mêmes méthodes que celles qu’exploitent les escrocs. Voilà pourquoi elles sont de plus en plus présentes dans les médias sociaux, par exemple.

Dans l’affaire Genius Funds, les autorités sont intervenues rapidement pour arrêter la vente illégale de titres qu’on faisait mousser en ligne. Elles ont participé à des blogues et à d’autres médias sociaux pour mettre les investisseurs en garde contre cette escroquerie. Par ailleurs, elles ont déjà pris des mesures d’application de la loi contre les personnes qui faisaient la promotion d’activités pétrolières et gazières fictives au moyen de faux sites Web pour Al-Tar et Alberta Energy Corp. et qui avaient amassé plus de 650 000 $ auprès d’investisseurs au Canada et en Grande-Bretagne.

«Nous souhaitons rappeler aux investisseurs de ne pas s’arrêter aux sites Web de style soigné et professionnel, de ne pas tenir compte des courriels non sollicités, de faire davantage de recherches et de demander l’avis d’un professionnel avant de faire un investissement», conseille Bill Rice, président des ACVM.

Vos clients en apprendront davantage sur les façons d’éviter les fraudes financières, en cliquant ici.

Loading comments, please wait.