A A A
Devise

Attention au bitcoin, dit l’AMF

6 février 2014 | Andrea Lubeck | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


L’ouverture du premier guichet bitcoin à Montréal incite l’Autorité des marchés financiers (AMF) à mettre en garde les Québécois face à cette nouvelle monnaie. Le bitcoin est maintenant accepté dans certains commerces de la province.

Dans un communiqué, l’AMF rappelle que les transactions faites avec des bitcoins ne sont pas garanties par le Fonds d’indemnisation des services financiers (FISF) ou par le Fonds d’assurance-dépôts, comme le sont actuellement les transactions faites avec de la monnaie traditionnelle.

À lire également : Les limites du bitcoin

D’ailleurs, la Securities and Exchange Commission des États-Unis et la Banque de France ont aussi prié les consommateurs d’être prudents, car les risques de fraude sont élevés.

L’AMF assure qu’elle surveille l’introduction du bitcoin au Québec pour agir rapidement en cas de manquement aux Loi sur les instruments dérivés et Loi sur les valeurs mobilières.

Le premier guichet bitcoin canadien a été mis en place en octobre dernier à Vancouver.

Le bitcoin est une devise et une monnaie électronique pair-à-pair, libre – donc qui n’est pas dépendante d’une banque ou d’une autorité financière, avec laquelle on peut effectuer des transactions partout à travers le monde sur internet à partir de son ordinateur ou d’un téléphone intelligent. Présentement, un bitcoin équivaut à environ 922 $ CAD.

À lire également : Insolite : Millionnaire… sans le savoir

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques