A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – Prévenir la sensibilité aux taux d’intérêt

10 décembre 2014 | Peter Hardy | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

En cette fin d’année, il faut se méfier des titres sensibles aux taux d’intérêt ou aux marchés de capitaux, recommande Peter Hardy, gestionnaire de portefeuille de valeur pour American Century Investments à Kansas City (Missouri).

Cliquer ici pour entendre l’entrevue complète en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct.

« Il y a eu une forte activité de vente en octobre, quand la Fed a annoncé la fin de l’apaisement quantitatif. On a vu aussi les banques centrales du Japon et de l’Europe parler de mesures de stimulation. Tout cela contribue à l’incertitude concernant les taux d’intérêt », dit Peter Hardy.

Selon l’expert, toutes les catégories d’actifs risquent d’être sensibles à ce phénomène, incluant les actions et les obligations.

« Les plus sensibles seront celles qui offrent les plus hauts rendements. On a vu beaucoup de titres se vendre cet été parmi les FPI et les services collectifs. Ces secteurs qui génèrent de forts dividendes sont ceux qui se sont vendus le plus », observe Peter Hardy.

Logique, puisque ces secteurs étaient ceux qui avaient le plus profité de la faiblesse des taux d’intérêt en 2014. Leurs prix ont grimpé en moyenne de plus de 20 % d’une année à l’autre. Ils seront par conséquent les plus sensibles à toute hausse des taux d’intérêt.

« Dans nos récents rééquilibrages, nous avons vendu beaucoup de ces titres, ainsi que ceux qui sont sensibles aux mouvements des marchés de capitaux. Nous avons redéployé nos actifs dans des secteurs aux prix plus faibles », conclut Peter Hardy.

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.