A A A

Aux États-Unis, on privilégie les technologies de l’information

17 janvier 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(16-01-2007)Les gestionnaires américains de fonds croient que l’indice S&P 500 produira un rendement de 9 % en 2007, selon une étude du groupe bancaire Citigroup.

Cette performance sera en grande partie attribuable à la solide tenue des titres liés à la technologie de l’information et aux soins médicaux. Au contraire, les actions des entreprises d’énergie, de services publics et de matériaux de base connaîtront une mauvaise année.

Les entreprises à grande capitalisation devraient damer le pion aux PME.

L’étude de Citigroup indique également que les gestionnaires de fonds semblent prendre le virage de la mondialisation. En effet, une majorité d’entre eux n’hésiteront pas à investir dans les pays en émergence, et ce, malgré le fléchissement marqué des prix de l’énergie et des matériaux de base.

L’optimisme sur les marchés pourrait être rafraîchi par une longue série de facteurs négatifs. Les actes terroristes, le ralentissement de la croissance des bénéfices, la chute du marché immobilier aux États-Unis, la déconfiture du dollar américain et la possibilité que la Réserve fédérale américaine tergiverse avant de diminuer les taux d’intérêt constituent les principales préoccupations des professionnels de la finance.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000