A A A

AXA Services financiers ferme ses portes

28 juin 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Invoquant l’absence d’une « masse critique nécessaire pour continuer sa croissance au Canada », une concurrence vive et les obstacles que créent la réforme de la déontologie et de la conformité, AXA Services financiers ferme ses portes.

Les actifs du cabinet spécialisé dans le commerce des fonds communs sont estimés à 1,2 milliard de dollars. Ils seront rachetés par le Groupe financer PEAK, de Montréal. Quelque 100 conseillers verront leur contrat prendre fin. « Nous allons offrir des contrats aux représentants qui veulent faire partie de notre équipe », a indiqué à Conseiller.ca Robert Frances, pdg de PEAK.

La transaction devrait être complétée d’ici la fin de septembre 2007. Suzie Pellerin, porte-parole d’AXA, n’a pas voulu dire si les activités d’AXA Services financiers étaient rentables. Robert Frances a déclaré qu’elles ne l’étaient « probablement pas ». « Quand tu as des problèmes de masse critique, c’est que la rentabilité n’est pas là. » Dans ce cas, pourquoi PEAK s’est-elle portée acquéreur de ce cabinet? « Les conseillers d’AXA travaillent avec sérieux et partagent les mêmes valeurs que celles de nos représentants », a répondu Robert Frances.

Avec cette transaction, PEAK comptera au-delà de 500 employés, conseillers et professionnels des services financiers au Canada. Ses actifs vont atteindre environ 5,5 milliards de dollars, ce qui en fera l’un des plus importants prestataires indépendants de ce type de services au Canada.

Loading comments, please wait.