A A A
Baisse économique

Baisse des revenus de placement pour Desjardins

12 novembre 2012 | Fabrice Tremblay | Commenter


À son troisième trimestre, le Mouvement Desjardins a maintenu ses excédents, malgré une baisse marquée des revenus de placement associés aux activités d’assurance de personnes. Les variations de taux d’intérêt ont notamment pesé sur les résultats du portefeuille obligataire.

Desjardins affiche des excédents avant ristournes aux membres de 443 millions de dollars à son trimestre terminé le 30 septembre dernier. Il s’agit d’un montant similaire aux excédents enregistrés au même trimestre en 2011, qui étaient de 445 millions.

Le revenu total du troisième trimestre de 2012 s’élève à 3,2 milliards de dollars, en baisse de 507 millions de dollars, ou de 13,6 %, par rapport au même trimestre en 2011. L’institution financière explique que cette baisse est en grande partie attribuable à la diminution des revenus de placements.

L’institution financière pointe vers les bons résultats sur la période de neuf mois depuis le début de l’année. Pendant cette période, Desjardins a enregistré des excédents avant ristournes aux membres de 1,27 milliard de dollars, soit une hausse de 9,6 %. « Le modèle coopératif fait encore une fois la démonstration de sa capacité à se démarquer dans un environnement de plus en plus compétitif, comme l’illustre la performance financière de Desjardins au terme de ce troisième trimestre, dit Monique F. Leroux, présidente et chef de la direction. Nos efforts en vue de maintenir à un niveau élevé notre capitalisation continuent de porter leurs fruits et se poursuivront », ajoute-t-elle.

Contexte changeant en assurance de personnes
C’est dans le secteur « gestion du patrimoine et Assurances de personnes » que Desjardins a enregistré une baisse marquée de ses revenus. Au troisième trimestre, le revenu total de ce secteur s’élève à 1,34 milliard de dollars, une diminution de 464 millions de dollars par rapport au même trimestre l’an dernier, ou une baisse de 25,7 %. Desjardins explique cette chute des revenus de placement associés aux activités d’assurance de personnes par les effets de la variation des taux d’intérêt sur le portefeuille obligataire. Les faibles taux d’intérêt ont affecté les rendements obtenus par les placements en obligations.

Cependant cette baisse a été largement compensée par des changements apportés dans un autre poste comptable. Desjardins a ainsi enregistré une diminution importante des passifs des contrats d’assurance. Ces passifs sont comptabilisés dans le poste « charges liées aux sinistres, prestations, rentes et variations des passifs des contrats d’assurance et d’investissement ».

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer
Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques