A A A

Baisse des taux d’intérêt : pas avant le printemps prochain, dit TD

13 novembre 2006 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(13-11-2006)Selon Marc Lévesque, stratège à Valeurs mobilières TD, les données économiques positives aux États-Unis inciteront la Réserve fédérale américaine à attendre au printemps de 2007 avant de baisser les taux d’intérêt.

En dépit de la faiblesse du marché immobilier, dit-il, aucun élément ne montre que les dépenses des ménages tournent au ralenti. Au contraire, les données récentes sur les revenus des particuliers semblent indiquer qu’on se dirige vers une hausse de plus de 3 % des dépenses de consommation pour le dernier trimestre de 2006.

Marc Lévesque croit que la Fed diminuera tout de même son taux directeur. Il prévoit un diminution de 75 points de base en trois étapes. La première devrait avoir lieu le 21 mars prochain.

Au Canada, la baisse des taux sera moins importante. L’économiste anticipe une réduction de 50 points de base. Un premier coup de barre par la Banque du Canada devrait se produire en avril 2007. Pourtant, plusieurs économistes avaient prédit un assouplissement des conditions de crédit bien avant avril.

Selon Marc Lévesque, ce scénario se serait concrétisé si l’économie canadienne, affectée par le ralentissement aux États-Unis, manifestait des signes de faiblesse. Ce n’est pas le cas pour le moment, même si la Banque du Canada a récemment révisé à la baisse ses perspectives de croissance pour le pays. Pour qu’on assiste à un baisse rapide des taux au pays, il faudrait que l’économie américaine subisse des ratés importants. Cela prendra plus de temps que prévu, a conclu Marc Lévesque.

Loading comments, please wait.