A A A
Dollar

Banale fraude fiscale

3 octobre 2013 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


La lutte à l’évasion fiscale ne semble pas émouvoir les contribuables canadiens, si l’on en croit un sondage de la firme H&R Block Canada.

Selon l’étude, plus de la moitié des Canadiens (53 %) ne dénonceraient pas à l’Agence du revenu du Canada (ARC) un proche qui ment sur ses déclarations de revenus. Moins du tiers des participants (27 %) dénonceraient « probablement ou très probablement » une fraude fiscale.

Dans le cas où l’ARC leur verserait un remboursement trop élevé, 72 % des Canadiens disent qu’ils l’aviseraient de l’erreur. Toutefois, les résidents du Québec et de l’Ontario sont les plus nombreux à dire qu’ils empocheraient l’argent (31 % et 24 %, respectivement) sans prévenir l’ARC du paiement en trop.

À peine 11 % des personnes interrogées ont indiqué que mentir à l’ARC était « la pire forme de tricherie ». Au contraire, 66 % des Canadiens estiment qu’entretenir des relations extraconjugales constitue la pire des tromperies.

D’après le sondage, les hommes âgés de 55 ans et plus avaient le plus tendance à fermer les yeux sur l’évasion fiscale.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000