A A A
Argent

Banque Scotia : bénéfice de 1,8 G$ au 2e trimestre

30 mai 2014 | Yves Rivard | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


La Banque Scotia a fait les manchettes ces derniers jours à la suite d’annonces successives de rabaissement de son taux hypothécaire quinquennal à 2,97 %, de son intention de céder 66 % de ses intérêts dans CI Financial et de la publication de ses résultats du second trimestre 2014.

L’institution financière a créé quelques vagues dans le marché hypothécaire en abaissant son taux quinquennal fixe à 2,97 % jusqu’au 7 juin prochain, soit le plus bas ayant cours parmi les grandes banques. Ce dernier s’inscrit sous la barre du 2,99 % qui avait été vertement critiquée par le gouvernement fédéral en raison de sa propension à créer une bulle immobilière.

Des actions de CI Financial cédés

Il a aussi été annoncé que 66 % de ses intérêts seraient cédés à CI Financial via un contrat d’acquisition ferme conclu avec un consortium de preneurs fermes d’une valeur d’au moins 2,27 milliards de dollars, soit l’un des plus grands appels publics à l’épargne au pays. Selon les termes de l’entente, 72 millions d’actions ordinaires à 31,60 $ l’unité seront investies, réduisant ainsi sa participation actuelle de 37 % à environ 11,4 %, ou 32,6 millions d’actions. Ce chiffre pourrait être revu à la baisse à près de 7,7 % si une option pour attributions excédentaires était exercée pour 10,8 millions d’actions supplémentaires par le consortium.

Un solide trimestre

La Banque Scotia annonce du même souffle un bénéfice de 1,8 milliard de dollars pour son deuxième trimestre, par rapport à 1 582 millions de dollars pour la période correspondante de l’exercice précédent. D’un trimestre à l’autre, le bénéfice net s’est accru de 14 %, alors que le bénéfice dilué par action s’est établi à 1,39 $, contre 1,22 $ pour la période correspondante de l’exercice précédent et 1,32 $ pour le trimestre précédent. Le rendement des capitaux propres s’est établi à 16,3 %, contre 16,5 % pour l’exercice précédent et 15,4 % pour le trimestre précédent.


En bref :

  • Le Réseau canadien a affiché un bénéfice net de 565 millions de dollars, incluant une hausse de 8 points de base de la marge d’intérêt et d’un levier d’exploitation positif. Une « croissance à deux chiffres des volumes de prêts sur cartes de crédit et de prêts automobiles » serait atteinte, selon la direction de la banque.
  •  Les Opérations internationales ont enregistré un bénéfice de 416 millions de dollars pour le trimestre, notamment dans les marchés d’Asie et d’Amérique latine.
  •  La section Gestion de patrimoine et assurances mondiales a généré un bénéfice de 345 millions de dollars.
  •  Les Services bancaires et marchés mondiaux ont dégagé un bénéfice net de 385 millions de dollars. Les activités liées aux titres à revenu fixe, aux services bancaires d’investissement et aux services bancaires aux sociétés des États-Unis ont affiché une bonne croissance.
Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques