A A A

Bâtirente poursuit Manuvie

31 juillet 2009 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

La Financière Manuvie fait face à un nouveau recours collectif de plusieurs millions de dollars relativement à la chute du prix de ses actions en juin dernier. Cette fois, c’est l’organisme québécois Bâtirente qui demande réparation. Il prétend que Manuvie et ses dirigeants sont responsables d’une partie des pertes boursières que ses membres ont subies en Bourse. Bâtirente souhaite représenter toute personne, société ou association ayant acquis des actions de Manuvie entre janvier 2004 et mars 2009. Elle allègue que ses membres ont acheté « à une valeur artificiellement élevée » des titres qui ne les auraient pas intéressés s’ils n’avaient pas été abusés par des informations « fausses, erronées ou trompeuses » transmises par l’assureur.

Créée en 1987 à l’initiative de la CSN, Bâtirente permet aux travailleurs du Québec d’accéder à des régimes de retraite (habituellement des REER collectifs) adaptés à leurs besoins. Quelque 25 000 participants provenant de syndicats, d’associations, de coopératives et d’organismes de l’économie sociale cotisent aux régimes de retraite de Bâtirente. L’actif sous gestion est de plus de 700 millions de dollars.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000