A A A
Établissements

Bénéfice en baisse pour la Financière Standard Life

28 février 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


La Financière Standard Life a déclaré hier un bénéfice net de 236 millions en 2013, en baisse par rapport au profit de 428 millions réalisé en 2012.

Le bénéfice d’exploitation sous-jacent avant impôts, excluant les fluctuations économiques et les gains tirés d’éléments non récurrents, est passé à 295 millions, contre 173 millions en 2012 (+71 %).

Pour l’exercice 2013, les primes et les dépôts ont atteint 6,2 milliards, contre 5,9 milliards l’année précédente (+6 %).

Bonnes ventes de fonds distincts

Les ventes de produits de gestion de patrimoine individuels ont augmenté de 19 % pour atteindre 2 milliards en 2013, contre 1,7 milliard en 2012. Selon Standard Life, cette croissance s’explique par la robustesse des ventes des produits de fonds distincts individuels qui ont progressé de 26,8 % en 2013 pour atteindre 1,3 milliard, comparativement à 1,1 milliard en 2012.

Les primes et les dépôts des produits d’épargne-retraite collectifs ont augmenté de 1,2 % pour se chiffrer à 3,29 milliards (3,26 milliards en 2012). Les activités des régimes à cotisation déterminée, principal secteur d’activité, ont progressé de 4 % pour atteindre 2,49 milliards, contre 2,4 milliards en 2012.

Enfin, les activités des produits d’assurance collective et de gestion de l’invalidité sont demeurées stables par rapport à l’exercice précédent : 706 millions, contre 719 millions en 2012.

L’actif total administré a progressé de 7,2 % en 2013 pour atteindre 48 milliards, contre 45 milliards en 2012. Ce résultat est dû à une hausse de 18 % de l’actif administré des activités générant des honoraires.

Les perspectives pour 2014

Cette année, la Financière Standard Life prévoit poursuivre la croissance de ses activités générant des honoraires en continuant de privilégier une approche axée sur les besoins des clients dans ses trois principaux secteurs d’activités :

  • les régimes de retraite collectifs à cotisation déterminée;
  • les programmes de santé et de mieux-être, y compris les services de prévention et de gestion de l’invalidité pour les employeurs;
  • les fonds de placement individuels.
Loading comments, please wait.