A A A
Entente

Bientôt un FNB pour la génération Y

26 janvier 2016 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

jeunes_Y_clients_425Les « enfants du millénaire » américains auront bientôt la possibilité d’investir dans un fonds négocié en Bourse (FNB) spécialement conçu à leur intention par la firme Global X.

Même s’ils sont encore (très) loin de la retraite, une majorité de jeunes Américains nés entre 1980 et 2000 se disent préoccupés par l’épargne destinée à financer cette période de leur existence, rapporte La Presse.

Les deux principales priorités financières des 18-34 ans seraient d’ailleurs de rembourser leurs dettes et de mettre de l’argent de côté pour leurs vieux jours, si l’on en croit un récent sondage mené par Merrill Lynch chez nos voisins du Sud.

MÉFIANCE ENVERS LES BANQUES

Les Y américains ont néanmoins des soucis un peu différents de ceux de leurs parents et cela influe sur leurs préférences en matière d’investissement.

Ils se montrent encore plus méfiants qu’eux envers les banques et la finance en général, notamment parce qu’ils gardent en mémoire la crise de 2008 et le rôle qu’y ont joué les établissements bancaires en accordant trop de crédit.

En outre, ils sont accros aux nouvelles technologies, grands utilisateurs de médias sociaux et numériques, tout en s’intéressant au commerce électronique, aux voyages, aux loisirs et aux modes de vie axés sur la santé.

PAS D’ÉQUIVALENT AU CANADA

Pour tenter de capter cette nouvelle clientèle a priori difficile, la firme new-yorkaise Global X, qui a déjà mis sur pied des fonds très ciblés, a donc décidé d’assembler dans un nouveau FNB spécifique les actions de grandes sociétés présentes dans ces différents secteurs. Une initiative qui, d’après La Presse, n’a pas d’équivalent au Canada.

La composition exacte de ce fonds, baptisé Millennial Generation, n’est pas encore arrêtée, mais il devrait inclure des actions du fournisseur de vidéo sur demande Netflix, du fabricant d’appareils de suivi d’activité physique et de santé FitBit, de Twitter, ou encore de compagnies axées sur la famille, comme la firme Target et le fabricant de jouets Hasbro.

Global X a déposé le prospectus (en anglais seulement) en décembre dernier auprès de la commission des valeurs mobilières des États-Unis.

Le symbole de l’action n’a pas encore été trouvé, mais comme le précisait il y a quelques semaines l’agence Bloomberg, les sigles LOL et WTF sont encore disponibles…

UN CONCEPT TRÈS CRITIQUÉ

Le concept de FNB semble intéresser les Y américains puisque quatre d’entre eux sur 10 ont déjà investi dans ce type d’outils de placement. Toutefois, beaucoup d’entre eux demeurent sceptiques quant à ce nouveau fonds qui leur est spécialement destiné, montre un sondage en ligne de MarketWatch.

Près de 40 % des 549 personnes interrogées ont dit ne pas aimer l’idée et prédit qu’elle serait un échec, tandis que 25 % ont avoué ne pas être convaincus par la démarche et vouloir laisser le marché décider.

En fin de compte, seuls 36 % des répondants ont déclaré apprécier le projet et trouvé qu’il s’agissait d’une bonne manière de cibler un groupe démographique particulier.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.