A A A

Bienvenue, CELI !

31 décembre 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Il est enfin arrivé! Dès jeudi, les résidents canadiens de 18 ans et plus pourront épargner à l’abri de l’impôt dans un compte d’épargne libre d’impôt (CELI), tout au long de leur vie.

 

Pour 2009, le plafond à investir dans un CELI est fixé à 5 000 $. Les intérêts sur le capital sont exempts d’impôt fédéral. Pour les années suivantes, ce montant sera indexé au taux d’inflation et arrondi à 500 $ près. Le montant représentant les droits de cotisation inutilisés pourra être reporté aux années futures. Le montant total des retraits d’un CELI effectués lors d’une année civile sera ajouté aux droits de cotisation à un CELI de l’année civile suivante.

 

Les investissements admissibles incluront les certificats de placement garanti, les titres d’obligation, les fonds commun de placement ainsi que les actions placées en bourse.

 

« Les personnes qui se sont préenregistrées avant le 31 décembre verront leur CELI entrer en vigueur dès le 1er janvier », précise Caroline Phemius, conseillère en communication à la Fédération des caisses Desjardins du Québec. Les autres pourront ouvrir le leur dès la réouverture des institutions financières, à la suite du congé du Nouvel An.

 

Moment opportun ?

Contrairement au régime enregistré d’épargne-retraite (REER), les contributions au CELI ne seront pas déductibles d’impôt. Toutefois, le capital et les retraits seront exempts d’impôt fédéral, et il n’y aura pas d’obligation de faire des retraits à partir d’un certain âge, comme pour les REER et les fonds enregistrés de revenu de retraite (FERR).

Le gouvernement fédéral avait dévoilé le CELI dans le cadre de son budget de février 2008, quand les conditions économiques du pays étaient meilleures.

« L’une des raisons pour lesquelles cette récession devient si pénible, c’est parce que le taux d’épargne était à zéro », a déclaré Benjamin Tal, économiste principal de Marchés mondiaux CIBC.

Toutefois, Chyanne Fyckes, gestionnaire en chef des investissements chez Stone Asset Management, a remis en question le moment choisi par le gouvernement pour mettre en place les nouveaux CELI, « alors que ce que l’on veut, c’est que les gens dépensent » pour stimuler l’économie. Selon elle, le gouvernement conservateur aurait dû retarder la création des CELI d’au moins un an, mais il est désormais trop tard.

Le CELI sur Conseiller.ca

Nous vous invitons à lire ou à relire certains des nombreux articles que nous avons publiés cette année au sujet du CELI :

 

À compter du 12 janvier 2009, ne manquez pas notre série spéciale qui traitera d’aspects moins connus (successoraux, fiscaux et autres) du nouveau CELI.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000