A A A
Épargne

BlackRock réduira les frais de certains fonds iShares

12 septembre 2012 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Pour demeurer concurrentiel vis-à-vis de grandes firmes comme Vanguard, le géant des fonds négociés en Bourse (FNB) BlackRock réduira les frais de gestion de certains de ses produits iShares.

L’entreprise a souligné que les diminutions s’appliqueront, pour débuter, aux FNB qui pistent les grands indices boursiers. BlackRock n’a pas indiqué si elles seront effectives à l’extérieur des États-Unis.

Chez nos voisins du Sud, le iShares S&P 500 Index Fund commande des frais de 0,09 %, alors qu’ils ne sont que de 0,05 % pour le produit équivalent de Vanguard. Résultat : les investisseurs favorisent largement ce dernier, qui gère pour 115 milliards de dollars US d’actifs, comparativement à 31 milliards pour le iShares S&P 500 Index Fund.

Autre exemple : le iShares MSCI Emerging Markets Index perçoit des frais de 0,67 %, tandis que le Vanguard MSCI Emerging Markets ETF ne prélève que 0,20 %. Pourtant, les deux portefeuilles sont identiques.

« Nous annoncerons bientôt une stratégie complète en ce qui concerne les frais de nos fonds qui reproduisent les grands indices », a promis Laurence Fink, président de BlackRock.

Cette guerre de frais affectera probablement la rentabilité de BlackRock. Si elle va de l’avant avec son projet, ses bénéfices pourraient reculer de 3 % à 7 %, estime la maison de recherche Bernstein Research.

Au Canada, BlackRock demeure le principal fournisseur de FNB avec un actif de près de 40 milliards de dollars.

Loading comments, please wait.