A A A
Attention

Blocage prolongé contre David Tran et Jacques Paquin

16 janvier 2016 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

donnee_identite_vol_ordinateur_425Le suspense durera encore au minimum 120 jours pour David Tran et Jacques Paquin. Le Bureau de décision et de révision (BDR) vient de prolonger de cette période l’ordonnance de blocage prononcée contre eux.

La décision, rendue le 11 janvier, impose à David Tran, Jacques Paquin et leur société, Logiciels HFT Quants, « de ne pas, directement ou indirectement, se départir de fonds, titres ou autres biens qu’ils détiennent ou dont ils ont la garde ou le contrôle », indique l’Autorité des marchés financiers (AMF).

La prolongation de l’interdiction de blocage été rendue « dans l’intérêt de la protection du public », stipule l’AMF, jusqu’à ce que la lumière soit faite sur les agissements de ces individus.

Ces derniers auraient soutiré des sommes d’argent à des investisseurs en se livrant à divers stratagèmes de sollicitation illicites, souligne l’AMF.

Depuis le 28 mai 2015, le BDR interdit au duo d’exercer des activités de sollicitation en vue d’effectuer une opération sur valeurs. David Tran et Jacques Paquin auraient exercé des activités régies par la Loi sur les valeurs mobilières (LVM) sans être inscrits.

KIJIJI ET COMPAGNIE

De plus, le BDR les a sommés de retirer « toute publication ou sollicitation de même nature » qu’ils auraient publiée ou diffusée sur le Web ou ailleurs.

Une enquête menée par l’AMF révélait en juillet dernier que « David Tran, Jacques Paquin et HFT auraient invité le public, notamment par le biais d’Internet, à investir dans HFT », contrevenant ainsi à la Loi sur les valeurs mobilières.

Les deux hommes offraient des occasions d’investissement aux intéressés, notamment par l’entremise du populaire site de petites annonces Kijiji.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques