A A A

BMO assouplit ses règles de prêts hypothécaires

23 avril 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(23-04-2007)Dès que le projet de loi C-37 sera adopté, BMO Banque de Montréal offrira à ses clients des hypothèques à quotité de financement plus élevée, avec une mise de fonds de 20 % sans que ceux-ci n’aient à payer une assurance hypothécaire. BMO croit que le projet de loi recevra l’aval de la Chambre des communes d’ici le 24 avril 2007.

Actuellement, les consommateurs doivent souscrire une assurance lorsque l’hypothèque qu’ils demandent représente plus de 75 % de la valeur de la propriété à acheter. Or, le projet de loi C-37 prévoit faire passer ce taux à 80 %.

BMO estime que cette modification des exigences en matière d’assurance permettra de réduire le coût des prêts hypothécaires pour de nombreux acheteurs immobiliers. L’économie en frais d’assurance pourrait atteindre 2 000 $, calcule-t-elle.

BMO fait remarquer qu’avec un prix moyen des maisons de 300 000 $ au Canada, certains consommateurs pourraient voir le montant de leur mise de fonds nécessaire pour obtenir un prêt être réduit de 15 000 $ avant qu’ils ne soient obligés d’acheter une assurance hypothécaire.

La banque constate qu’un certain nombre de clients éprouvent des difficultés à réunir une somme correspondant à 25 % de la valeur de la propriété en guise de mise de fonds, afin d’éviter d’avoir à payer la prime d’assurance. « Pour y arriver, ils sont souvent obligés de se servir de leurs cartes de crédit ou des économies qu’ils ont mises de côté pour les mauvais jours. Ils pourront désormais profiter d’une plus grande flexibilité », a indiqué BMO.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000