A A A

BMO crée le Centre Info-retraite pour les baby-boomers canadiens

5 mai 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

BMO Groupe financier vient de créer le Centre Info-retraite, un centre national d’études qui sera axé sur des enjeux ayant un impact sur les baby-boomers à l’approche de la retraite.

Le Centre Info-retraite présentera les résultats des meilleures études d’envergure mondiale afin d’offrir des outils que les baby-boomers pourront utiliser en matière de vie à la retraite et de planification de la retraite. Ces études couvriront différents secteurs, incluant le secteur financier.

Le Centre Info-retraite lance, entre autres, une série de brefs rapports intitulée « Ressources ». Voici quelques extraits du premier rapport « Assumer une plus grande part de responsabilité pour sa retraite » :

– Selon une étude de la Life Insurance Marketing Research Association (LIMRA) et de la Society of Actuaries, les futurs retraités canadiens devront assumer une plus grande part de responsabilité pour leur retraite que les retraités précédents. Ils devront déterminer à quel moment ils pourront quitter la vie active et ce qu’ils feront de leurs avoirs et de leurs économies pour en tirer un revenu stable, établir le montant annuel qu’ils pourront dépenser et choisir comment ils feront face, financièrement, à d’éventuels soins de longue durée, puis à la mort.

– Moins de Canadiens sont couverts par un régime de pension agréé (RPA). De 1991 à 2004, le nombre de salariés en bénéficiant a chuté de 45,3 % à 39 %. Au même moment, la proportion des travailleurs couverts par des régimes à prestations déterminées diminuait.

– Les Canadiens ne semblent pas prendre de mesures pour compenser l’insuffisance des régimes de retraite d’employeur. En effet, les deux tiers des ménages prévoyant prendre leur retraite en 2030 n’économisent pas assez afin de faire face aux frais obligatoires de subsistance (alimentation, hébergement, habillement, transport, soins de santé, énergie, impôts, etc.), indique une récente étude de l’Institut canadien des actuaires et de l’Université de Waterloo.

– Des données récentes de Statistique Canada montrent que, vers l’âge de 75 ans, les revenus des travailleurs à revenu élevé baisseront de façon plus significative que ceux des travailleurs à revenu moins élevé à cause du soutien du revenu du système de pensions public (RPC/RRQ, Sécurité de la vieillesse et Supplément de revenu garanti).

« L’une des nombreuses idées fausses en matière de planification de la retraite est que pour se préparer une belle retraite, il suffit de tirer le meilleur parti de son REER ou d’économiser suffisamment et de faire des placements pour faire croître son capital, révèle le professeur agrégé de la Schulich School of Business, York University, Moshe A. Milevsky, également membre du Conseil consultatif sur la retraite de BMO Banque de Montréal. En fait, ce programme n’est qu’un début. Nous entrons dans une période de gestion du risque financier des particuliers, nouvelle réalité qui va faire ombrage à la gestion du patrimoine des particuliers. »

– Enfin, la LIMRA a constaté que 76 % des baby-boomers n’ont pas de plan pour convertir leur capital de retraite en un flux prévisible et durable de revenus, ce qui est essentiel pour une bonne qualité de vie à la retraite.

« Alors que les baby-boomers se rapprochent de la retraite, il est important pour eux d’élaborer un plan concret de saine gestion de leur épargne et de leurs placements pendant la retraite, déclare Kris Vikmanis, chef de la Planification de la retraite, BMO Groupe financier. L’accumulation et l’épargne constituent le premier membre de l’équation de la planification de la retraite. »

Le Centre Info-retraite a été élaboré à partir des conseils du Conseil consultatif sur la retraite, un groupe d’éminents Canadiens mis sur pied en 2006 et représentant divers champs d’expertise et d’expérience.

Pour de plus amples renseignements sur le Centre Info-retraite et sa publication « Ressources », visitez le site de BMO.

Loading comments, please wait.