A A A

BN lance un indice de retraite

24 septembre 2009 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Plus de 80 % des Canadiens n’ont pas de plan de retraite et 6 non-retraités sur 10 n’ont toujours pas de conseiller. Afin de renverser cette tendance qu’elle juge préoccupante, la Banque Nationale a lancé l’Indice Retraite Banque Nationale, une application Web qui permet d’évaluer les besoins des particuliers et des entreprises face à la retraite.

« Les Canadiens s’inquiètent de leur capacité d’atteindre une retraite à la hauteur de leurs attentes. L’Indice Retraite les aidera à mieux se situer face à la retraite et à établir le profil de leur situation propre. Il n’y plus de raison de se mettre la tête dans le sable », a dit Charles Guay, premier vice-président, Stratégies, marketing et solutions d’investissement, Gestion de patrimoine, à Banque Nationale Groupe financier.

Bien que 80 % des Canadiens croient que la planification de la retraite devrait débuter dès la vingtaine ou la trentaine, seuls 33 % d’entre eux l’ont effectivement fait à cet âge et 33 % des autres n’ont pas encore entamé un processus de planification de leur retraite.

Avec l’Indice Retraite, il n’y plus raison de tergiverser. L’utilisateur peut faire le point rapidement. L’exercice ne prend que quelques minutes au bout desquelles son indice est établi. Il le compare ensuite à l’indice qui a été mesuré pour d’autres consommateurs de son groupe d’âge.

En tout, neuf dimensions financières et neuf dimensions personnelles de la retraite servent à composer l’Indice Retraite Banque Nationale. « Le client obtient trois résultats : un indice financier, un indice sur les aspects humains de la retraite et un indice général qui calcule son degré de confiance par rapport à sa retraite », explique Charles Guay.

Cette méthode d’analyse qui combine les besoins financiers et les besoins humains distingue l’Indice Retraite Banque Nationale des autres outils développés par les institutions concurrentes, note Charles Guay.

Une fois leur score en main, les clients peuvent ensuite rencontrer leurs conseillers et approfondir les aspects de la retraite qui leur paraissent plus incertains ou plus difficiles à comprendre.

Pour Charles Guay, la présence d’un conseiller est fondamentale dans l’atteinte des objectifs financiers. «Les études montrent que le niveau de confiance augmente significativement quand des répondants sont en contact avec un conseiller et disposent d’un plan financier personnalisé», note-t-il.

Pour utiliser l’Indice Retraite Banque Nationale, cliquez ici.

Loading comments, please wait.