A A A

Boaz Manor est de retour au pays pour affronter les tribunaux

15 novembre 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Boaz Manor est actuellement à Toronto pour y être jugé relativement à la faillite du fonds alternatif Portus. Boaz Manor est accusé d’avoir fraudé des milliers d’investisseurs pour un montant estimé à 800 millions de dollar. Le cofondateur de Portus, âgé de 33 ans, s’était enfui en Israël en mars 2005 après avoir liquidé sa firme.

En septembre dernier, la GRC a déposé 41 chefs d’accusation contre Boaz Manor et son associé, Michael Mandelson. Les deux hommes sont accusés d’avoir détourné des fonds, blanchi de l’argent et acheté des propriétés illégalement. Le duo fait face également à une poursuite intentée par la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario. Boaz Manor a toujours nié sa culpabilité face à ces accusations de fraude auprès de ses 26 000 investisseurs canadiens et internationaux.

KPMG, qui représente la poursuite, a enquêté pendant deux ans pour retracer l’argent des investisseurs. Le séquestre accuse notamment Boaz Manor d’avoir acquis, avec l’argent détourné, pour environ neuf millions de dollars américains de diamants, une allégation qui fait l’objet d’une poursuite en Israël. La sœur de son épouse, Jieying Yu, est également soupçonnée d’avoir reçu un montant de 1,1 million de dollars et d’avoir participé à la gestion de comptes off-shores de son beau-frère. L’audience de Michael Mandelson est prévue pour la semaine prochaine.

Ce n’est qu’après des semaines de négociations que Boaz Manor s’est finalement livré aux autorités canadiennes mardi matin. Il est apparu brièvement dans un tribunal ontarien et a été libéré sous caution pour un montant de 250 000 $. Selon les termes de la libération, Boaz Manor ne peut quitter la province et il doit rencontrer la GRC deux fois par semaine. De plus, il ne peut communiquer avec aucun d’une vingtaine d’ex-associés, incluant Michael Mandelson. Il est assigné en résidence dans la maison de ses parents à Toronto.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000