A A A
Assurance

Bonne année 2013 pour Desjardins Groupe d’assurances générales

14 mars 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Desjardins Groupe d’assurances générales (DGAG) a annoncé hier ses résultats pour l’exercice financier terminé le 31 décembre 2013. La filiale du Mouvement Desjardins spécialisée en assurance de dommages a enregistré un résultat net de 195,2 M$,  comparativement à 181,1 M$ en 2012 (+7,8 %).

Le rendement des capitaux propres pour l’ensemble de l’année a été de 19 %, ce qui classe la société parmi les meilleures de l’industrie.

De leur côté, les primes souscrites directes ont grimpé de 6,7 % pour dépasser le cap des deux milliards de dollars. Quant au nombre de polices en vigueur, il est désormais de 2,169 millions, soit plus de 63 500 par rapport à 2012. Des augmentations « entièrement attribuables à une croissance organique », explique Desjardins.

Enfin, le ratio combiné s’est amélioré de 2,9 points de pourcentage, passant de 94,6 % en 2012 à 91,7 % l’an dernier. Ce résultat est en grande partie attribuable à une amélioration du taux de sinistralité de 3,8 points.

Un excellent 4e trimestre

Les résultats financiers du 4e trimestre ont également été très positifs pour la société : elle a enregistré un résultat net de 81,8 M$, ce qui représente une augmentation de 35,2 % par rapport à la même période en 2012. En outre, les primes souscrites directes ont augmenté de 8,1 % comparativement au même trimestre l’année précédente.

DGAG a connu « une année exceptionnelle », résume Monique Leroux, présidente et chef de la direction du Mouvement Desjardins. Et ce, malgré un contexte parfois difficile, avec notamment les inondations dans les régions de Calgary et de Toronto et la tragédie de Lac-Mégantic.

L’année 2014 s’annonce également un bon cru : au mois de janvier, Desjardins a en effet acquis les activités canadiennes de la mutuelle d’assurance de dommages étasunienne State Farm.

Cette transaction permettra au Mouvement de devenir le deuxième plus important assureur de dommages à l’échelle nationale, avec un volume annuel de primes brutes souscrites qui passera d’environ 2 milliards de dollars à près de 4 milliards. Et de consolider sa quatrième position dans le marché de l’assurance de personnes au Canada.

 À lire : Desjardins veut acheter State Farm Canada

Loading comments, please wait.