A A A
Épargne

Boomers et Y épargnent activement pour leur retraite

28 avril 2016 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

epargnes_tirelire_boomer_homme_age_prudence_425Deux Canadiens sur trois (65 %) affirment épargner activement pour leur retraite, mais une proportion identique craint de ne pas avoir mis assez d’argent de côté, révèle un sondage publié hier par la Banque Scotia.

Cette enquête d’opinion relève également des points communs entre les 18-34 ans et leurs aînés de 55 ans et plus. Une nette majorité de boomers (61 %) économisent pour leurs vieux jours, suivis de près par plus de la moitié des Y (56 %).

Plus les Canadiens approchent de l’âge de la retraite, plus le montant moyen qu’ils estiment nécessaire pour la financer augmente.

À LA FOIS ÉPARGNANTS ET INVESTISSEURS

Résultat : alors que les 35-44 ans pensent avoir besoin d’environ 653 000 dollars pour cette période de leur vie, les 45-54 ans évaluent plutôt leur objectif à 719 000 dollars, tandis que les 55 ans et plus prévoient qu’ils devront avoir économisé près de 841 000 dollars pour mener la vie qui leur convient.

Seuls les membres de la génération Y semblent aller à contre-courant de cette tendance. Leurs attentes se rapprochent en effet de celles des boomers : ils jugent qu’ils auront besoin d’environ 778 000 dollars pour la retraite.

Autre similitude : leur attitude par rapport aux placements et à l’épargne. Ainsi, 34 % des deux groupes d’âge se considèrent à la fois comme des épargnants et des investisseurs.

À QUEL ÂGE COMMENCE-T-ON À ÉPARGNER?

Règle générale, les Canadiens commencent à épargner vers 26 ans, montre le sondage, même si nombre d’entre eux avouent avoir attendu le début de la trentaine pour s’y mettre, c’est-à-dire une fois qu’ils sont sur le marché du travail et, souvent, suivant le conseil de leurs parents.

Finalement, un quart (25 %) des répondants s’attendent à prendre leur retraite entre 65 et 69 ans, tandis que 20 % anticipent plutôt de partir entre 60 et 64 ans. Près d’un Canadien sur 10 croit pour sa part qu’il ne quittera pas le marché du travail.

Le sondage en ligne a été mené par Harris Poll du 18 au 31 décembre dernier auprès de 1 026 adultes d’un océan à l’autre.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques