A A A
Certificat

Budget 2015 : discutez-en avec vos clients

24 décembre 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

budget_tirelire_Canada_425Démontrez à vos clients que vous êtes proactif en leur envoyant une lettre personnalisable à propos du budget fédéral.

Cliquez ici pour télécharger le modèle de lettre en format Word.

Cher [nom du client]
Chère [nom de la cliente],

Comme vous le savez, le ministre des Finances Joe Oliver a déposé son budget le 21 avril dernier à Ottawa.

Si vous n’avez pas eu la chance de passer en revue la couverture médiatique à ce sujet, j’ai pensé que vous apprécieriez un aperçu.

Le budget 2015 apporte des changements majeurs, notamment aux comptes d’épargne libre d’impôt (CELI) et fonds enregistrés de revenus de retraite (FERR).

Le plafond de cotisation annuel à un CELI passe de 5500 $ à 10 000 $.

Pour les FERR, Ottawa réduira les facteurs de retrait minimal s’appliquant de 71 ans à 94 ans, ce qui devrait offrir aux aînés davantage de souplesse pour leur permettre de préserver une plus grande part de leur épargne.

En vertu des changements, un retraité ayant par exemple 100 000 $ en capital dans un FERR à l’âge de 71 ans pourrait conserver 77 000 $ à 80 ans, comparativement à 64 000 $ selon les règles actuelles.

La loi exige que des montants minimums commencent à être retirés annuellement des FERR à compter de 71 ans au plus tard.

Le pourcentage du montant que les aînés seront tenus de retirer de leur FERR restera tout de même plafonné à 20 % à partir de 95 ans.

Nouveau crédit d’impôt

Les aînés, ainsi que les personnes handicapées, bénéficieront également d’un nouveau crédit d’impôt non remboursable de 15 % qui s’appliquerait jusqu’à concurrence de 10 000 $ des dépenses pour des rénovations domiciliaires.

Le budget Oliver réaffirme par ailleurs certains engagements préalablement annoncés, comme la bonification de la prestation universelle pour la garde d’enfants (PUGE), l’augmentation de 1000 $ de chaque montant maximal pouvant être déclaré pour la déduction pour frais de garde d’enfants ainsi que la baisse d’impôt pouvant atteindre 2000 $ pour les familles ayant des enfants de moins de 18 ans.

Bonnes nouvelles pour les PME

Des changements apportés par le budget 2015, notamment des réductions d’impôt, pourraient intéresser les entrepreneurs.

Ottawa prévoit ainsi la réduction du taux général d’imposition des petites entreprises de 11 % à 9 % d’ici 2019, une réduction de 18 % du taux d’imposition global.

L’exonération cumulative des gains en capital (ECGC) pour les biens agricoles ou les biens de pêche vient d’être bonifiée, passant de 813 600 $ à 1 M$.

Les PME pourront également bénéficier d’économies globales de 550 M$ au cours des deux prochaines années sur les taux de cotisation d’assurance-emploi en vertu du Crédit pour l’emploi.

On a aussi annoncé une réduction du taux de 1,88 $ par 100 $ de rémunération assurable en 2015 et 2016, ainsi qu’à 1,49 $ en 2017 pour les entreprises ayant versé des cotisations d’assurance-emploi de l’employeur égales ou inférieures à 15 000 $.

J’espère que vous trouverez cet aperçu utile. Si vous voulez discuter des mesures énoncées plus haut ou d’autres initiatives du budget fédéral et de la façon dont elles peuvent affecter votre plan financier, n’hésitez pas à me contacter.

Cordialement,

[Votre signature]
[Votre nom]
[Vos coordonnées]

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques