A A A
Calculatrice

Budget fédéral : des changements prévus pour les retraités

22 février 2016 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Gestion_Risque_Longevite_Retraite_425Le prochain budget fédéral, attendu fin mars, comprendra des mesures favorisant les retraités à faible revenu, a indiqué le ministre des Finances.

Bill Morneau dit notamment travailler de concert avec les provinces pour bonifier et pour rendre plus accessible le Régime de pensions du Canada (RPC). Certaines mesures pourraient même être adoptées dès cette année, a-t-il laissé entendre le 17 février dernier à la Chambre des communes.

« À l’heure actuelle, seulement un travailleur sur trois a accès à un régime de pensions offert par l’employeur; onze millions n’en ont pas », rappelait en décembre dernier l’Alliance de la fonction publique du Canada.

Selon le Congrès du travail du Canada, une autre centrale syndicale, une légère majoration des cotisations au RPC pourrait faire doubler les prestations que touche le travailleur moyen.

RETOUR DE LA SV À 65 ANS?

« Nous planifions la mise en place de mesures qui aideront les Canadiens retraités et qui doivent composer avec une situation difficile », a affirmé le ministre.

Le premier budget de l’ère Justin Trudeau verra-t-il la réalisation d’autres promesses électorales? Il avait notamment promis le retour de l’admissibilité à la Sécurité de la vieillesse (SV) à 65 ans. Rappelons qu’en 2012, l’ancien gouvernement conservateur avait annoncé qu’elle allait graduellement passer de 65 à 67 ans pour les Canadiens nés après 1958, et ce, à compter de 2023.

De plus, les libéraux fédéraux se sont engagés à accroître de 10 % le Supplément de revenu garanti pour les retraités à faible revenu habitant seuls.

« Les taux de pauvreté ont augmenté et ont récemment atteint un plateau pour les aînés », révèle le rapport La condition économique des personnes âgées, qu’a fait paraître ce mois-ci l’Institut Broadbent.

Son auteur, Richard Shillington, a calculé que le taux de pauvreté chez les retraités a presque triplé en moins de 20 ans, passant de 3,9 % en 1995 à 11,1 % en 2013.

On y apprend en outre que :

• 47 % des personnes âgées de 55 à 64 ans n’ont, au cours de leur carrière, cotisé à aucun régime de retraite d’employeur;

• au moment de prendre leur retraite, la « très grande majorité des Canadiens dépourvus d’un tel régime disposent d’économies de retraite tout à fait inadéquates ».

« Les taux de pauvreté chez les personnes âgées vivant seules, en particulier chez les femmes (près de 30 %), sont très élevés et doivent être réglés », estime-t-il.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.