A A A

Caisse de dépôt : les déposants écopent

26 février 2009 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

La perte de près de 40 milliards de dollars et le rendement désastreux de – 25 % qu’a subis la Caisse de dépôt et placement du Québec en 2008 auront un impact direct sur l’actif de ses 25 déposants.Comparativement à la Régie des rentes, la CCQ s’en tire relativement bien. À la suite de la débandade boursière de 2002, la CCQ s’était retrouvée avec un important déficit de sa caisse de retraite. Pour combler ce trou actuariel, elle a adopté deux mesures : transformer son régime à prestations déterminées en régime à cotisations déterminées, et répartir ses actifs de manière plus prudente de ses actifs. Ces changements ont « sans doute contribué à alléger l’impact négatif du rendement de l’année 2008 », croit la CCQ.

Vers des hausses de cotisation ?
Les déposants qui n’ont pas voulu chiffrer le montant de leurs pertes ont tenté de rassurer leurs cotisants et bénéficiaires. Ainsi, les retraités qui touchent des prestations de la Commission administrative des régimes de retraite et d’assurances (CARRA) « n’ont pas à craindre les effets des fluctuations actuelles des marchés financiers sur leur rente ». Toutefois, les participants actifs pourraient avoir des surprises dans deux ans, puisque « d’éventuelles modifications aux taux de cotisation pourraient prendre effet en janvier 2011 ». La décision finale devrait être connue l’an prochain, à la suite de l’évaluation actuarielle des deux principaux régimes administrés par la CARRA, soit le RREGOP et le RRPE.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000