A A A

Caisses de retraite du secteur public québécois : le passif sera presque éliminé en 2020

31 juillet 2006 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(31-07-2006)Un rapport de Marché mondiaux CIBC révèle que le Fonds d’amortissement des régimes de retraite(FARR)du secteur public québécois aura atteint 70 % de ses obligations cinq ans avant l’échéance. En outre, il aura presque éliminé en 2020 les passifs accumulés dans les régimes de retraite.


Créé en 1993 par le gouvernement du Québec, le FARR a généré un rendement moyen de 9,3 % au cours de la dernière décennie, alors que les intérêts à payer pour capitaliser le fonds n’ont été que de 7,3 % en moyenne. Les huit années consécutives de dépôts dans le fonds, de même que les importants revenus de placement, ont porté le solde du FARR à 22,5 milliards de dollars.

Il n’y a pas qu’au Québec que la santé des régimes de retraite du secteur public prennent du mieux, note Marchés mondiaux CIBC. Ailleurs au pays, la situation budgétaire améliorée des provinces offre « un contexte plus favorable aux cotisations d’équilibre dans les régimes de retraite ». En outre, la forte demande des investisseurs pour des obligations provinciales de premier ordre a permis aux gouvernements de verser des prestations de retraite financées par emprunt « sans indûment influencer les différentiels de taux d’intérêt ».

Pour lire le rapport de CIBC Marchés mondiaux(en anglais), cliquez ici :

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000