A A A

Caisses de retraite : les régimes à prestations déterminées sont en danger

25 août 2005 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(25-08-2005)L’Association canadienne des administrateurs de régimesde retraite(ACARR)sonne l’alerte. Si le gouvernement ne supprime pasles obstacles au «financement rationnel» des régimes àprestations déterminées(RPD), dit-elle, de nombreux régimessouffriront de sous-financement et de moins en moins d’employeurs offrirontdes RPD comme option d’épargne-retraite à leurs employés.

«Entre 1992 et 2003, le pourcentage des travailleurs canadiens couvertspar un RPD est passé de 44 % à 34 % de la main-d’oeuvre.La baisse de la couverture est la plus notable dans le secteur privé»,indique l’ACARR dans le document Prendre le virage-Assurer l’avenirdes régimes de retraite à prestations déterminéesrendu public hier.

L’un des principaux obstacles est le fait que les RPD sont habituellementresponsables de tout déficit, mais qu’ils n’ont pas accèsà l’excédent. Cela amène les régimes à«adopter des stratégies de financement minimum qui menacent lasécurité des prestations».

Pour redresser la situation l’ ACARR estime qu’il faut renforcerles exigences de divulgation concernant le financement des régimes, obligerles promoteurs de régimes à adopter des politiques de financementécrites et modifier la Loi de l’impôt sur le revenu afin d’autoriserles promoteurs de RPD à mieux gérer le financement de leurs régimes.

Pour consulter le rapport de l’ACARR, cliquezici.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000