A A A

Canaccord Capital veut impliquer Scotia Capitaux dans deux poursuites au sujet du papier commercial

7 décembre 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le courtier Canaccord Capital allègue que la Banque de Nouvelle-Écosse aurait reçu en juillet dernier des informations confidentielles au sujet du papier commercial adossé à des actifs non bancaires(PCAA). Elle aurait profité de ces renseignements pour réduire ses positions dans le PCAA, mais elle aurait continué à en vendre à ses clients, dont Canaccord Capital.


Cette attaque en règle a été faite dans le cadre de deux poursuites intentées en Colombie-Britannique par des investisseurs contre Canaccord Capital.

Dans sa défense, Canaccord s’en est pris à la Banque de Nouvelle-Écosse, particulièrement sa filiale de courtage Scotia Capitaux. Canaccord a indiqué que les PCAA lui ont été vendus par la firme de courtage qui aurait fait preuve de négligence en omettant de lui transmettre des informations sensibles, contrevenant ainsi à son rôle de fiduciaire.

La Banque de Nouvelle-Écosse a nié ces allégations et promet de se défendre vigoureusement. Un porte-parole de Scotia a souligné que la banque n’aurait reçu aucune information complète sur le papier commercial et qu’elle avait continué à se fier aux cotes de crédit fournies par le Sustainability Risk and Bank Ratings, comme les autres acteurs du marché d’ailleurs.

Ces poursuites sont parmi les premières de ce qui pourrait constituer une vague d’actions en justice contre les banques et les maisons de courtage regroupées au sein du Comité Crawford.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000