A A A
Économie

Canada, haussez vos taux d’intérêt, dit l’OCDE

20 novembre 2013 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


La stabilisation accrue de l’économie mondiale et les perspectives positives de croissance devraient inciter la Banque du Canada à doubler son taux directeur d’ici 2015, estime l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Si les autorités monétaires canadiennes acquiesçaient à la demande de l’OCDE, le taux directeur passerait donc de 1,0 % à 2,25 %.

Cette recommandation de l’OCDE s’appuie sur de récentes projections économiques selon lesquelles la croissance de l’économie canadienne « va sans doute se renforcer tout au long de 2014 et 2015, tirée par les exportations et l’investissement productif ».

En outre, l’OCDE croit que l’investissement résidentiel pourrait refluer, car « le parc de logements paraît plus important que la demande sous-jacente ». Elle pense aussi que la croissance devrait être suffisante pour absorber, d’ici fin 2015, le léger excédent de capacités qui subsiste encore. « L’inflation devrait s’accélérer pour se rapprocher de la cible de 2 % », prévient l’organisme basé à Paris.

L’OCDE conseille donc au Canada « d’abandonner progressivement les mesures de relance monétaire » à partir de la fin 2014 pour contrer les tensions inflationnistes. En cas de résurgence des tensions sur les prix immobiliers, de nouvelles mesures seront peut-être nécessaires afin de réduire les risques pour la stabilité financière.

Rappelons que la Banque du Canada n’a pas augmenté son taux directeur depuis septembre 2010. Celui-ci est à 1 %. Dans un récent commentaire sur la politique monétaire, Stephen Poloz, gouverneur de la Banque du Canada, a indiqué que « la détente monétaire considérable en place actuellement demeure appropriée ».

Plusieurs économistes entrevoient maintenant la stabilisation des taux jusqu’à la fin de 2015, voire en 2016.

Loading comments, please wait.