A A A

Canada : une reprise de courte durée, dit Merrill Lynch

7 juillet 2009 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

En entrevue au quotidien The Globe and Mail, la nouvelle économiste en chef de Merrill Lynch Canada n’a pas été tendre à l’endroit des autorités monétaires canadiennes. « La Banque du Canada s’énervera encore avec la reprise de l’économie et pourrait retirer trop tôt les mesures qui ont permis de la stimuler », a indiqué Sheryl King.Taux : la Banque du Canada coincée
Diminuer davantage les taux d’intérêt comme l’a fait la Banque du Canada n’a pas survolté l’économie du pays, comme on s’y attendait. En fait, la réduction agressive des taux a placé la Banque du Canada dans une position difficile, limitant la marge de manœuvre dont elle aurait besoin si la situation se dégrade.

Loading comments, please wait.