A A A
Argent

Cap sur les actions US

21 avril 2011 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

etats-unis_usa_drapeau_argent_monnaie_425
Le gestionnaire vedette Larry Sarbit a sorti son porte-monnaie pour faire le plein d’actions américaines. Reconnu pour amasser d’importantes liquidités lorsqu’il juge le marché surévalué, le gestionnaire du fonds IA Clarington Sarbit Actions américaines croit que le moment est propice de prendre position aux États-Unis

En entrevue au quotidien The Globe and Mail, Larry Sarbit a indiqué que des titres de bonne qualité se vendent à des prix d’aubaine. Par exemple, il a acheté Coca-Cola à 11 fois seulement les bénéfices prévus, et Iconix Brands Group à moins de 10 fois les bénéfices prévus. Cette dernière, rappelle-t-il, est un holding qui détient les marques de vêtements bien connues London Fog, Danskin et Joe Boxer.

Son portefeuille est concentré : il ne compte que 21 titres. Ne sont retenues que les entreprises offrant un avantage concurrentiel marqué et produisant beaucoup de fonds autogénérés. Elle doivent également afficher des revenus récurrents sans nécessiter d’injections constantes de capital.

Des observateurs, comme Dan Hallett de la firme HighView Financial Group, s’étonnent que Larry Sarbit n’ait pas envahi le marché américain plus tôt. Lorsque les cours ont atteint leur creux en 2009, de nombreux gestionnaires ont profité de la déroute pour engranger des titres de grande valeur à des prix défiant tout concurrence.

Larry Sarbit, lui, a préféré demeurer sur la ligne de touche. Il s’en mord un peu les doigts, et dit s’être rattrapé en 2010. «Certes, il y a moins d’aubaines qu’avant, mais nous en dénichons encore. Avec le temps, elles porteront leurs fruits», fait-il remarquer.

Il attire notre attention sur trois titres.

* Coinstar Inc. Cette entreprise exploite notamment les kiosques Redbox de location de DVD. Coinstar a conclu des partenariats avec les magasins Wal-Mart et d’importantes chaînes d’épiceries et de pharmacies. Elle prévoit doubler à 60 000 le nombre de ses kiosques Redbox aux États-Unis. «Nous avons acheté l’action de Coinstar à 41 $US, mais estimons qu’elle vaut 55 $US», calcule Larry Sarbit.

* CVS Caremark Corp. Cette chaîne de pharmacies profitera d’un achalandage accru consécutif au vieillissement de la population américaine, prévoit le gestionnaire. L’entreprise anticipe une croissance des bénéfices de l’ordre de 10 % à 15 % par année au cours des cinq prochaines années. Elle devrait également bonifier son dividende de 25 % par année durant la même période. Le titre, qui s’échange à 11 fois les fonds autogénérés par action, devrait dépasser la barre des 50 $US.

* CBIZ Inc. Ce cabinet comptable, septième en importance aux États-Unis, est en train de consolider le marché en acquérant des petites firmes. CBIZ Inc. peut se permettre de telles dépenses, car elle oeuvre dans un secteur qui nécessite des fonds de roulement limités. La société produit d’importants fonds autogénérés qui servent notamment au rachat de ses actions, opération qui contribue à raffermir son cours. Le titre, qui s’échange actuellement à environ 7,20 $US, pourrait valoir le double incessamment.

Loading comments, please wait.