A A A

Capital de risque : les investisseurs étrangers toujours très actifs au Québec

16 mai 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(16-05-2007)Une fois de plus, les investisseurs américains et étrangers ont été très actifs au Québec en matière de financement par capital de risque. En effet, ils ont injecté 45 % des quelque 175 millions de dollars qu’a générés cette industrie au 1er trimestre de 2007, rapporte Réseau Capital. C’est plus que le double du montant enregistré l’année précédente.

Les fonds de travailleurs et les autres fonds fiscalisés ont aussi augmenté sensiblement leur activité, leurs investissements s’élevant à 52 millions de dollars, tandis que les fonds privés indépendants ont contribué 18 millions de dollars. Ce niveau équivaut à celui du 1er trimestre de 2006. Avec des investissements totalisant 4 millions de dollars, les fonds institutionnels ont aussi accru leur participation au Québec. Par contre, les placements des fonds corporatifs et gouvernementaux ont chuté par rapport à l’an dernier, leurs investissements s’élevant à 12 millions et 2 millions de dollars respectivement.

Comme en 2006, les secteurs liés aux sciences de la vie se sont taillés la part du lion. Ainsi, 12 entreprises ont attiré 107 millions de dollars, soit 61 % du total. C’est une hausse de 43 % en comparaison avec 2006.

Malgré plusieurs transactions majeures dans les secteurs des technologies de l’information(TI), le 1er trimestre de 2007 est demeuré somme toute assez calme. Quelque 25 millions de dollars ont été attribués à 13 entreprises. L’an dernier, 16 sociétés avaient récolté 23 millions.

Réseau Capital note un forte progression du financement du côté des technologies énergétiques et environnementales. En effet, 20 millions de dollars y ont été investis. C’est 10 fois plus que durant la période correspondante de 2006.

 Enfin, 21 entreprises des secteurs manufacturiers et traditionnels ont récolté 19 millions de dollars, en hausse de 64 % sur l’an dernier.

Qualifiés d’encourageants, ces résultats démontrent « un bon niveau d’investissement et une continuation de la tendance vers une hausse de la taille moyenne des rondes d’investissement », a indiqué Charles Cazabon, président de Réseau Capital.

L’industrie québécoise du capital de risque au Québec représente 29 % du total canadien et 44 % des entreprises financées.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000