A A A
Crédit

Cartes de crédit : vos clients toujours la proie des fraudeurs

15 septembre 2010 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

fraude_vol_titrelire_425Bien qu’ils soient sensibilisés aux pratiques commerciales frauduleuses, les Canadiens détenteurs de cartes de crédit demeurent une cible privilégiée des fraudeurs. C’est ce qui ressort d’un sondage mené par Visa en juillet dernier auprès de 1 013 personnes.

Selon l’étude, 20 % des titulaires d’une carte de crédit ont été victimes de transactions non autorisées portées à leur carte de crédit à la suite d’une offre qu’ils ont acceptée en ligne ou au téléphone. Ces fraudeurs réussissent à piéger les consommateurs sans méfiance de multiples façons. Par exemple, ils utilisent leur consentement par défaut, en cachant les détails d’une offre d’achat dans les innombrables conditions qu’ils imposent et en rendant les annulations ou les retours de marchandise difficiles. Les victimes peuvent alors être prises dans un cycle de frais récurrents pour des produits et des services dont ils ne veulent pas.

Pour se prémunir contre de telles pratiques frauduleuses, il faut adopter des mesures simples, comme lire et comprendre les conditions du marchand et examiner avec soin son relevé de carte de crédit chaque mois.

Fait encourageant, 91 % des détenteurs d’une carte de crédit examinent leur relevé de carte de crédit au moment où ils le reçoivent, afin de s’assurer qu’il ne comporte aucune transaction non autorisée. Plus des trois quarts (77 %) des participants qui font des achats en ligne ont affirmé lire une partie des conditions de la vente, mais seulement la moitié de ce groupe (53 %) les trouvent faciles à comprendre.

Selon Visa, les consommateurs peuvent s’éviter bien des tracas liés aux fraudes par carte de crédit en prenant des précautions de base. Ainsi :

Prendre le temps de lire et de comprendre toutes les conditions du marchand
De cette façon, on évite qu’un essai gratuit se transforme en un achat coûteux qu’on n’avait pas l’intention de faire.

Porter une attention particulière aux cases cochées d’avance
Il est important de bien vérifier ce point avant de soumettre les renseignements de la carte de crédit pour effectuer une commande. Une case laissée cochée peut entraîner le respect de conditions non intéressantes.

Passer en revue le relevé de carte dès sa réception
S’il comporte des transactions non autorisées, on doit aviser rapidement l’émetteur du problème.

Essayer de résoudre le différend avec le marchand
Si les efforts restent vains, il faut communiquer immédiatement avec l’institution financière émettrice de la carte afin de contester la transaction.

Signaler la fraude au Centre d’appel anti-fraude du Canada
Pour ce faire, il faut composer le 1-888-495-8501 ou par courriel en tapant info@antifraudcentre.ca.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000