A A A
Certificat

CDPSF : Des membres non votants sur le CA ?

6 juin 2014 | Frédérique David | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Mario Grégoire, l'un des fondateurs de la Corporation, et Alain C. Roy, président de l'Assemblée constituante.

La disposition a suscité quelques remous au sein de l’auditoire.

Lors de l’assemblée de constitution de la Corporation des professionnels en services financiers (CDPSF), le 5 juin, plusieurs conseillers ont exprimé des inquiétudes en constatant que la nouvelle association était prête à accepter des membres non votants au sein de son conseil d’administration.

Selon les règlements généraux adoptés, quatre des onze administrateurs de la CDPSF peuvent être des membres non votants, c’est-à-dire des personnes qui œuvrent dans une autre province canadienne, dans une discipline semblable ou complémentaire à celle des membres votants.

 

Une disposition « antinomique »

Des conseillers présents à l’assemblée ont indiqué que cette disposition était « antinomique », voire inquiétante. « Ils pourront convoquer un conseil d’administration mais ils n’auront pas un pouvoir de décision puisqu’ils ne seront pas majoritaires au conseil d’administration », a précisé Me Natacha Mignon, qui répondait aux questions de l’assemblée sur les différents règlements.

D’autres conseillers se sont, au contraire, réjouis de cette disposition. « Si j’ai bien compris, nous aurons peut-être la chance d’avoir sur le conseil d’administration des conseillers hypothécaires, des dirigeants de cabinets d’assurance générale… et de créer une synergie avec d’autres corps de l’industrie, a mentionné Benoît Goulet, Vice-président, Développement des affaires chez Pro Vie assurances. Alors félicitations ! »

Aucun membre non votant n’a été élu sur le conseil d’administration de la nouvelle corporation et le consultant principal, Mario Grégoire, a ajouté que si cette disposition venait à poser problème, elle serait éventuellement modifiée. « J’aime mieux que ce genre de réflexion soit discutée avec les administrateurs, a-t-il précisé. Des modifications pourront être apportées aux règlements si nécessaire. Nous sommes ouverts aux discussions. »

À lire : La Corpo est née !

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques