A A A
Épargne

Célébrer le nouvel an REER

16 mars 2016 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Masque_Fete_425Bien que la période de cotisation au régime enregistré d’épargne-retraite (REER) pour l’année fiscale 2015 soit finie, le Fonds de solidarité FTQ a décidé de célébrer la « nouvelle année REER 2016 » par une campagne de promotion sur la retenue sur le salaire (RSS), rapporte Infopresse.

Le principal réseau québécois d’investissement en capital de développement souhaite ainsi « encourager les clientèles actuelles et potentielles à mettre en place un mécanisme d’épargne simple et avantageux ».

Cette initiative s’adresse à différents publics, à commencer par les épargnants « classiques » afin qu’ils souscrivent à la RSS en vue d’améliorer leur planification financière.

« CRÉER UN ENGOUEMENT »

Elle vise également les particuliers qui ne cotisent pas encore à un REER et ont parfois une perception négative de cette forme d’épargne. Enfin, elle entend rejoindre les épargnants du Fonds qui ont déjà recours à la RSS, mais n’ont pas accru leur cotisation depuis longtemps.

« Pour créer un engouement en début de campagne RSS, officialiser la fin d’une année et le début d’une autre, nous avons utilisé plusieurs codes des célébrations de la nouvelle année », explique à Infopresse Sébastien Pelletier, directeur de création de Marketel, qui gère cette campagne.

Ainsi, la firme de publicité a élaboré un vox pop pour les réseaux sociaux dans lequel des passants sont interrogés à propos de leurs (bonnes) « résolutions de nouvelle année REER 2016 ».

Elle a en outre diffusé des messages de « bonne année REER » à la télévision et sur Internet, en plus d’élaborer un habillage complet du journal Métro et de créer des bannières web.

UN ACTIF NET DE 11,2 G$

Créé en juin 1983, le Fonds de solidarité FTQ est une société de capital de développement « qui fait appel à l’épargne et à la solidarité de l’ensemble de la population québécoise ».

Sa mission principale consiste à « contribuer à la croissance économique du Québec en créant et en sauvegardant des emplois au moyen d’investissements dans les entreprises de l’ensemble des secteurs d’activité de l’économie québécoise ». Au 30 novembre 2015, son actif net était de 11,2 G$.


La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.