A A A

CELI : le besoin d’éducation demeure élevé

28 octobre 2009 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Bien que la grande la majorité des Canadiens (71 %) connaissent l’existence du compte d’épargne libre d’impôt (CELI), les trois quarts d’entre eux (76 %) n’en ont pas encore ouvert un, indique un sondage de RBC Banque Royale.

Pourquoi ? Par manque d’argent, ont affirmé 51 % des participants à l’étude. Et aussi par ignorance au sujet du fonctionnement du CELI, ont déclaré 22 % des Canadiens sondés. Par ailleurs, le besoin d’éducation en matière de CELI demeure élevé, puisque 41 % des Canadiens qui en ont entendu parler veulent en savoir plus sur le sujet.

Quant aux épargnants qui ont un CELI, la plupart d’entre eux « ne tirent pas parti du plein potentiel de croissance de leur CELI », dit RBC Banque Royale. En effet, seulement 44 % de ceux qui ont ouvert un CELI y ont versé la cotisation maximale de 5 000 $. Un Canadien sur trois y a effectué une cotisation de 1 000 $ ou moins. La cotisation moyenne est de 2 998 $.

Dans l’ensemble, les actifs détenus dans les CELI sont conformes à un profil prudent : les trois principaux types de placements détenus dans un CELI sont les dépôts d’épargne (33 %), les espèces (20 %) et les CPG (18 %). Pourtant, de nombreux participants utilisent le CELI en se fixant des objectifs à long terme, comme l’épargne en vue de la retraite (30 %) ou pour économiser à l’abri de l’impôt (31 %).

« Consulter un conseiller financier peut vous aider à comprendre les avantages que procure un CELI, à trouver de l’argent à investir, ainsi qu’à obtenir des conseils éclairés sur les options de placement qui vous conviennent le mieux et qui favoriseront l’atteinte de vos objectifs financiers », a commenté RBC Banque Royale.

Si vos clients demeurent perplexes vis-à-vis du CELI, le tableau ci-dessous peut les convaincre des avantages inhérents à ce type de compte. Il illustre la croissance d’une cotisation annuelle de 5 000 $, à un taux d’intérêt annuel de 6 % à l’intérieur d’un CELI, comparativement à la croissance d’un placement non enregistré.

Période de placement Dans un CELI Hors CELI
5 ans

29 877 $

28 232 $

10 ans

69 858 $

62 712 $

15 ans

123 363 $

104 824 $

20 ans

194 964 $

156 258 $

* Taux d’imposition hors CELI de 32 %. Intérêts imposés sur une base annuelle. Cotisations effectuées en début d’année.

RBC Banque Royale conclut son communiqué en expliquant l’ABC du CELI.

Cotisations
Le plafond de cotisation pour 2009 est de 5 000 $. Ce plafond annuel augmentera par tranches de 500 $ au cours des prochaines années, afin de refléter l’inflation. De plus, il est possible de reporter indéfiniment les droits de cotisation inutilisés. Le gouvernement fédéral avise les épargnants annuellement de leurs droits de cotisation au CELI.

Admissibilité
Tous les résidents canadiens de 18 ans ou plus qui ont un numéro d’assurance sociale peuvent ouvrir un compte d’épargne libre d’impôt.

Aucune exigence de revenu
Nul besoin d’avoir un revenu gagné pour cotiser à un CELI.

Avantages fiscaux
Les cotisations à un CELI ne sont pas déductibles d’impôt. En revanche, les revenus de placement (intérêts, dividendes ou gains en capital) ne sont pas imposables (sauf les placements hors Canada assujettis à l’impôt étranger). De plus, les retraits ne sont pas imposables.

Retraits
On peut retirer des fonds de son CELI en tout temps si l’instrument de placement le permet. En outre, on peut cotiser de nouveau les montants des retraits à n’importe quel moment après l’année du retrait.

Options de placement
Les dépôts d’épargne, les CPG, les fonds communs de placement, les actions et les obligations sont admissibles au CELI.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000